Bernard Litzler

Les petits pas

«Le pape défend l’union civile des homosexuels», titre Le Monde du 23 octobre. La récente vague médiatique autour des propos de François témoigne de la vigilance sur la question. Des propos tirés d’une interview ancienne, présentée dans un film projeté à Rome le 21 octobre… Le pape, constant, évoque une union civile pour les couples de même sexe. Curieusement, la plupart des titres y voient un changement majeur de l’Eglise catholique.

La pointe des propos de François? «Les personnes homosexuelles ont le droit d’être en famille». Car ce sont «des enfants de Dieu». Du coup, les débats sur le mariage pour tous sont ravivés. Car la demande des personnes de même sexe de bénéficier d’une union équivalente à celle des couples hétérosexuels agite encore les sacristies comme les esprits.

«François, témoin d’un Dieu miséricordieux, marche lentement, mais résolument»

L’Eglise catholique évolue incontestablement vers une attention plus soutenue envers les personnes homosexuelles. Toutefois, elle reste fidèle à sa vision du mariage comme une union entre un homme et une femme. Les milieux homosexuels ont compris qu’on ne pouvait lui demander une équivalence maritale pour les deux types d’union. Favorable à une union civile, le pape reste d’ailleurs ferme quant aux orientations concernant le mariage, don de Dieu et sacrement.

Les propos «cinématographiques» de François, repris largement, attestent de l’évolution des mentalités ecclésiales. C’est la politique des petits pas, dont le pape actuel s’est fait le champion. Au milieu des difficultés de l’Eglise, le successeur de Pierre pose des jalons pour l’avenir.

Mais la question homosexuelle reste délicate sur le plan ecclésial. Pour preuve, les tensions énormes au sein des Eglises protestantes – même en Suisse – entre les tenants et les adversaires des bénédictions des couples de même sexe. François, témoin d’un Dieu miséricordieux, marche lentement, mais résolument. Et son Eglise en bénéficie.

Bernard Litzler

23 octobre 2020

Les propos du pape François sur les unions civiles homosexuelles ont provoqué beaucoup de réactions | © Osservatore Romano
23 octobre 2020 | 13:37
par Bernard Litzler
Partagez!