Raphaël Zbinden

Une demande de congé à la Commission européenne à l'égalité

La Commission européenne pour l’égalité, dirigée par la Maltaise Helena Dalli, a émis un certain nombre de recommandations portant sur l’emploi d’un langage «inclusif» destiné à éviter les «discriminations».

Le guide, qui a provoqué un tollé, préconisait notamment d’abandonner la formule «période de Noël» au profit de «période de vacances». Il justifiait cela par le fait que de nombreux Européens, n’étant pas chrétiens, ne célébraient pas Noël.

Le document de la Commission recommandait également de ne pas utiliser, dans les histoires, de prénoms typiques d’une religion, tels que «Marie» ou «Jean».

De vives réactions ont fusé dans plusieurs pays européens. «Au nom de l’inclusivité, la Commission européenne va jusqu’à annuler Noël», s’est indigné le quotidien italien Il Giornale.

«Effacer Noël n’est pas un moyen de lutter contre la discrimination», a affirmé de son côté le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Vatican.

Face à la polémique, la Commission européenne à l’égalité a retiré le guide, indiquant vouloir le «retravailler».

Raphaël Zbinden

5 décembre 2021

La Commissaire européenne à l'égalité, Helena Dalli, a émis des recommandations de langage «inclusif» évitant l'emploi de certains mots, dont «Noël» | © dessin: Raphaël Zbinden
5 décembre 2021 | 07:30
par Raphaël Zbinden
Partagez!