Suisse

2 juin: Dimanche des médias et messe radio

Le Dimanche des médias, célébré en Suisse, le 2 juin 2019, promeut les liens sociaux en Eglise. Porté par le message du pape pour la 53e Journée mondiale des communications sociales, il rappelle l’importance des trois Centres catholiques de médias, dont cath.ch. Et la messe radio de ce dimanche sera présidée par Mgr Alain de Raemy, évêque des médias pour la Suisse.

Ce dimanche 2 juin, Mgr Alain de Raemy pourra s’adresser à toute la Suisse romande. Via les ondes d’Espace 2, l’évêque des médias au sein de la Conférence des évêques suisses célébrera la messe radio en l’église du Saint-Esprit à Lausanne. Du quartier de Boisy, il s’adressera à 9h06 au public large de plusieurs milliers de personnes, qui suivent fidèlement l’office radiophonique.

A cette occasion, il pourra rappeler l’organisation de la quête du Dimanche des médias qui bénéficie chaque année aux médias d’expression catholique en Suisse. Le Centre catholique des médias Cath-Info bénéficie à double titre du soutien des catholiques suisses: pour le site cath.ch et pour les Emissions religieuses de la RTS (regroupées sous l’appellation de RTSreligion, dans l’alliance œcuménique Cath-Info-Médiaspro).

Le Web, ressource pour la communion

Chaque année, le pape honore d’un message la Journée mondiale pour les communications sociales – c’est la 53e  en 2019 -. Dans son texte, publié en janvier dernier, le pape François met en exergue les possibilités d’internet, mais aussi ses dangers: «Si l’internet représente une possibilité extraordinaire d’accès au savoir, il est également vrai qu’il s’est avéré l’un des lieux les plus exposés à la désinformation et à la distorsion consciente et ciblée des faits et des relations interpersonnelles, qui souvent prennent la forme de discrédit».

Pour lui, «les enfants se trouvent les plus exposés à l’illusion que le Web social puisse pleinement les satisfaire au plan relationnel, jusqu’au phénomène dangereux des jeunes ›’ermites sociaux’’ qui courent le risque de se rendre complètement étranger à la société. Cette dynamique dramatique révèle une faille sérieuse dans le tissu relationnel de la société, une lacération que nous ne pouvons ignorer».

Le pape François rappelle toutefois qu’internet est «complémentaire de la rencontre en chair et en os, qui vit à travers le corps, le cœur, les yeux, le regard, le souffle de l’autre. Si le réseau est utilisé comme une extension ou comme une attente d’une telle rencontre, alors il ne se trahit pas et demeure une ressource pour la communion».

A l’occasion du dimanche des médias,  le prix «Good News» distingue un projet journalistique ayant spécialement contribué à diffuser la Bonne Nouvelle par de bonnes nouvelles dans les médias. Le choix du lauréat appartient aux internautes qui sont invités à voter pour l’une des trois candidatures retenues. Le vote reste ouvert jusqu’au 10 juin 2019. (cath.ch/bl)

Bernard Litzler, directeur de Cath-Info, commente l'année 2016 le 18 mai 2017, lors de l'assemblée générale à Lausanne
31 mai 2019 | 09:45
par Maurice Page
Partagez!

Faire un don

Votre soutien est précieux!


Dimanche des médias

LE PRIX GOOD NEWS

LE BUT

Les chrétiens sont porteurs d’une grande nouvelle: «N’ayez pas peur, le Christ est vi­vant. Et Dieu vous aime». Mais cette nouvelle doit être entendue partout et par tous. Pour cela, l’Eglise a besoin du témoignage des croyants et du soutien des médias.  

LE MESSAGE

Partir des personnes et de vraies relations: tel est le sens du message adressé cette année par le pape François pour la Journée mondiale des communications sociales. In­titulé «Ne sommes-nous pas membres les uns des autres?’ (Ep. 4,25) De la commu­nity à la communauté», ce message invite à réfléchir en particulier à Internet. Pour le pape, la communauté va bien au-delà de la community digitale, et il invite tous les usa­gers à un «usage responsable du langage».

LA COLLECTE

Les bénéficiaires de la collecte du Di­manche des médias sont en priorité les Centres des médias catholiques de Lau­sanne (www.cath.ch), Zurich (www.kath. ch) et Lugano (www.catt.ch). S’appuyant sur des journalistes professionnels, ces centres mettent à disposition du public, ca­tholique ou non, des informations sur la vie de l’Eglise et des communautés religieuses en Suisse, au Vatican et dans le monde. L’argent de la collecte finance également le Prix des médias remis par la Conférence des évêques, le prix Good News remis dans chaque région linguistique ainsi que les activités de la Commission des médias de la Conférence des évêques.