Le cardinal Jean-Louis Tauran veut continuer le dialogue avec les musulmans (Photo: Paval Hadzinski/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)
International

A Al-Azhar, musulmans et catholiques luttent ensemble contre le terrorisme

La visite à l’université égyptienne d’Al-Azhar, en Egypte, par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, s’est achevée le 23 février 2017 par une déclaration commune d’une douzaine de recommandations pour lutter contre le terrorisme, a annoncé L’Osservatore Romano le 24 février.

Parmi les recommandations, le respect de la «diversité religieuse», la recherche des causes du fanatisme religieux, dont «l’interprétation erronée des textes sacrés» et «l’abus politique de la religion». Figure également la reconnaissance de «valeurs communes», comme la miséricorde, l’amour et le respect.

Assécher les ressources

Les deux parties ont également fait des propositions concrètes pour contrer le terrorisme, comme assécher ses ressources et arrêter ceux qui leur fournissent de l’argent et des armes.

A la suite de la rencontre, le cardinal Tauran a par ailleurs rapporté à Radio Vatican que catholiques et musulmans sont tombés d’accord – «surtout les musulmans» a-t-il précisé – pour «affirmer qu’il n’est pas permis d’invoquer la religion pour justifier la violence».

Etaient présents à ce séminaire au Caire, les 22 et 23 février, une délégation du Vatican, des membres de l’Institut dominicain d’études orientales du Caire, des conseillers du grand imam d’Al-Azhar, des professeurs et des théologiens. Les participants ont convenu d’une prochaine rencontre à Rome.

Il s’agissait de la première rencontre à ce niveau entre le Saint-Siège et Al-Azhar, après l’arrêt des discussions bilatérales en 2011. L’université cairote avait alors rompu les relations de manière unilatérale, en réaction aux propos de Benoît XVI condamnant un attentat meurtrier, survenu fin décembre 2010, devant une église copte orthodoxe d’Alexandrie. (cath.ch/imedia/ap/gr)

Le cardinal Jean-Louis Tauran veut continuer le dialogue avec les musulmans
24 février 2017 | 17:48
par Grégory Roth
Partagez!