Affaire Orlandi: le Vatican va ouvrir deux tombes

Deux tombes du Cimetière teutonique au Vatican vont être ouvertes après des signalements affirmant que le corps d’Emmanuela Orlandi pourrait y être caché, a déclaré le Saint-Siège le 2 juillet 2019. L’opération devrait avoir lieu le 11 juillet.

Fille d’un employé de la Préfecture de la Maison pontificale et citoyenne du Vatican, Emmanuela Orlandi a mystérieusement disparu en 1983 à Rome, à l’âge de 15 ans. Jamais élucidée, cette affaire passionne toujours l’Italie. En mars dernier, l’avocate de la famille avait écrit au Vatican indiquant avoir reçu une photo de la tombe de la princesse Sofia et du prince Gustave von Hohenlohe dans le Cimetière teutonique, avec un mot mystérieux appelant à y chercher la jeune disparue.

Note anonyme

Suite à cette demande, le Bureau du promoteur de justice du Vatican a demandé l’ouverture de ces deux tombes, a indiqué Alessandro Gisotti, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. Cette opération se déroulera le 11 juillet, en présence des représentants légaux de la famille Orlandi mais aussi des descendants des personnes enterrées dans ces tombes. Il s’agit d’une organisation «complexe» en hommes et moyens, a souligné l’Italien. Des gendarmes du Vatican et des travailleurs de la Fabrique de Saint-Pierre seront mobilisés pour l’opération.

Selon Alessandro Gisotti, cette décision a été prise après une enquête du Bureau du promoteur menée avec l’aide de la Gendarmerie vaticane, afin de reconstituer les étapes de ce «cas long, complexe et douloureux». Toutefois, a-t-il précisé, les autorités vaticanes «n’ont pas juridiction» pour enquêter sur la disparition d’Emmanuela Orlandi puisque celle-ci est advenue sur le territoire italien.

Après l’ouverture des tombes, un catalogage des restes sera établi et ceux-ci seront expertisés afin de les dater et de réaliser des tests ADN. (cath.ch/imedia/xln/rz)

2 juillet 2019 | 18:28
par Raphaël Zbinden
Partagez!