Arabie: Le premier roi saoudien à avoir rencontré le pape est décédé le 23 janvier 2015

Riyad, 23 janvier 2015 (Apic) Abdullah bin Abdulaziz, le premier roi saoudien à avoir rencontré un pape, s’est éteint dans la nuit du 23 janvier 2015 à 90 ans. La rencontre entre le roi saoudien et Benoît XVI avait eu lieu en novembre 2007. Le vicaire apostolique Paul Hinder affirme à l’agence catholique Fides que sous son règne, l’application des règles religieuses était devenue plus flexible.

Le Roi Abdullah, dont les funérailles ont été annoncées pour le 23 janvier après la prière de l’après-midi, était officiellement monté sur le trône en 2005.  «Au cours des années pendant lesquelles il occupait le rang de prince héritier –affirme à l’agence Fides Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique de l’Arabie du Sud – je sais qu’il a eu contact avec Mgr Giovanni Bernardo Gremoli, qui a été vicaire apostolique de l’Arabie du Sud pendant 29 ans. Durant son règne, lorsque j’avais également la responsabilité de l’Arabie, je peux dire que les principes en matière religieuse n’avaient pas changé mais leur application était plus flexible et que, pour les chrétiens, s’ils étaient prudents, de nombreuses choses étaient praticables. Des incidents fâcheux avaient lieu lorsque, par exemple, ils se réunissaient en de trop grands groupes, cela attirant l’attention et mettant la prudence un peu de côté».

Pendant longtemps, sous le règne d’Abdullah, le pouvoir de la mutawwa’in, la puissante police religieuse saoudienne, a semblé être limitée alors que son influence semble avoir augmenté ces dernières années. «En général – ajoute Mgr Hinder – le roi était considéré par la population comme une personne pieuse et plus respectueuse des règles de l’islam». (apic/fides/gv/bb)

23 janvier 2015 | 13:57
par Bernard Bovigny
Partagez!