Jean-Marie Pirot-Arcabas  en dialogue avec le chanoine José Mittaz | © Gaëlle May, Lueurs productions
Suisse
Jean-Marie Pirot-Arcabas en dialogue avec le chanoine José Mittaz | © Gaëlle May, Lueurs productions

Arcabas, figure de l'art sacré contemporain, est décédé

23.08.2018 par Pierre Pistoletti

Le peintre Arcabas est décédé ce jeudi 23 août 2018 à l’âge de 91 ans. Figure de l’art sacré français, il décora de nombreuses églises en France, en Italie et en Belgique.

Jean-Marie Pirot, de son vrai nom, est né en 1926 en Lorraine. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, il a fait de nombreuses expositions aussi bien en France qu’à l’étranger. Son œuvre monumentale principale est le Musée d’art sacré contemporain Saint-Hugues de Chartreuse, commencé en 1953 et terminé en 1986. Depuis lors, il vit et travaille à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère). Son œuvre, figurative et hautement colorée, est inspirée par les Saintes Ecritures.

Le sacré habite le profane

En décembre dernier il exposait à Bagnes en Valais 18 œuvres originales. Une première suisse qui a vu le jour grâce à l’entremise du curé du lieu, le chanoine José Mittaz. Selon ce dernier, c’est l’absence de frontière entre sacré et profane qui a caractérisé l’œuvre de d’Arcabas. “Il peint avec la même dignité une poire que les scènes d’Evangile, rappelait-il à l’occasion de l’exposition. A ses yeux, rien n’échappe au mystère. Le plus humain est aussi le plus divin”.

Marié, et père de deux enfants, Jean-Marie Pirot reste presque vingt ans à Grenoble et s’y choisit son pseudonyme “Arcabas” en 1968, inspiré par deux graffitis d’étudiants tagués sur les murs de l’École: “Arc-en-ciel” et “A bas Malraux!”, rappelle le journal La Croix. (cath.ch/lacroix/pp)


La réalisatrice valaisanne Gaëlle May avait rencontré le peintre chez lui en décembre 2017. Extrait de son documentaire, La magie du dessin

La sainteté est un défi. Il faut "se préparer au combat" | Illustration: Arcabas
La sainteté est un défi. Il faut "se préparer au combat" | Illustration: Arcabas
"Désormais se comporter en disciples de Jésus passe par une vie donnée pour les autres à la suite de la sienne" (Illustration: Arcabas, La Salette; Photo: Bernard Litzler)
"Désormais se comporter en disciples de Jésus passe par une vie donnée pour les autres à la suite de la sienne" (Illustration: Arcabas, La Salette; Photo: Bernard Litzler)

Arcabas, une vie au service de l'art sacré | © youtube.com / multimediapastorale

Pour Arcabas, "la beauté n'avait pas de mots"

L'exposition à Bagnes comprend un polyptyque d'Arcabas sur l'enfance de Jésus | © Grégory Roth

Arcabas: peindre la vie sacrée

Actualités ›