Suisse

Berne: Karin Mykytjuk nouvelle directrice de la «Maison des religions»

La Bernoise Karin Mykytjuk-Hitz, spécialiste en science des religions, est la nouvelle directrice de la «Maison des religions – dialogues des cultures» à Berne. Le conseil d’administration de cette maison, inaugurée en décembre 2014, l’a choisie pour succéder au directeur David Leutwyler, élu délégué aux affaires ecclésiastiques et religieuses du canton de Berne.

Née en 1980, mariée et mère de deux enfants, Karin Mykytjuk-Hitz vit à Berne et travaille comme collaboratrice scientifique au Groupe de travail pour la recherche empirique en religion (AGER) de l’Université de Berne. Elle a notamment un master en sociologie de l’Université de  Fribourg, matière principale en sciences des religions, avec un accent sur l’islam, les droits de l’homme et la démocratie, et les sciences de l’environnement.

Karin Mykytjuk-Hitz, spécialiste en science des religions, nouvelle directrice de la «Maison des religions – dialogues des cultures» à Berne | www.haus-der-religionen.ch

Son travail de licence porte sur l’identité de la minorité alévie en Allemagne et Suisse. (Les Alévis, dont les pratiques religieuses sont généralement associées au chiisme, forment la plus grande minorité confessionnelle de Turquie, ndlr).

Le public suisse invité à connaître les diverses religions

Chercheuse en sciences des religions et sciences sociales avec un accent sur la recherche actuelle en migration, sa thèse de doctorat se penche sur les musulmans en Allemagne, engagés socialement, civilement et politiquement, leurs dynamiques de délimitations tout comme leurs stratégies de légitimation religieuse et non religieuse.

En 2005, elle a cofondé l’association connue sous son nom actuel de «WissenWert Religionen», dont le but est d’élargir et approfondir la connaissance par le public suisse des religions et mouvements religieux. L’association est présente sur internet: www.religion.ch.

Mme Mykytjuk-Hitz a une expérience en gestion acquise dans le cadre de son travail à l’Université, mais aussi de ses engagements bénévoles. Elle est également compétente en tant qu’organisatrice et directrice de rédaction et possède une expérience en communication et en médiation. Elle a également de l’expérience dans la collecte de fonds et le financement de projets et dispose d’un large réseau dans la ville et le canton de Berne, mais aussi au niveau national et international ainsi que dans le secteur universitaire. (cath.ch/be)

«Maison des religions – dialogues des cultures»
La «Maison des religions – dialogues des cultures», située à la Place de l’Europe à Berne, tente une expérience unique: huit communautés religieuses s’essaient à une vie commune sous un même toit et en dialogue avec le public. Depuis 2014, elle offre un foyer aux communautés religieuses intéressées qui n’ont pas encore leur propre salle pour leurs cérémonies à Berne. Hindous, musulmans, chrétiens, alévis et bouddhistes y ont leurs propres salles religieuses. Les juifs, les bahá’ís et les sikhs – qui disposaient déjà d’un lieu de culte à Berne, mais qui participent activement au programme -, sont représentés par le biais de trois vitrines au premier étage.

«Personne ne va à Bümpliz sans bonne raison»
Le projet de cette maison unique en son genre voit le jour suite à une étude menée en 1998 par le service d’urbanisme de Berne sur l’avenir de l’ouest de la ville. «Personne ne va à Bümpliz sans bonne raison», est la thèse provocatrice du rapport du sociologue Christian Jaquet. L’auteur avance alors l’idée d’y construire une maison des religions et des cultures, dans le but de revitaliser cet ensemble périphérique de la capitale fédérale.Avec l’aide de la Société des Frères moraves (Herrnhuter Brüdergemeinde – nés d’une communauté de réfugiés qui se réclamait du réformateur tchèque Jan Hus, ndlr), établie à Berne depuis 1740, le projet suit son chemin. La possibilité d’un travail dédié aux groupes minoritaires et au dialogue interreligieux est examinée. En 2000, Christian Jaquet et le pasteur morave Hartmut Haas se rencontrent pour discuter de la concrétisation de cette vision: une maison des religions et des cultures à Berne-Bümpliz.

Inaugurée le 14 décembre 2014
En 2002, l’association «Maison des religions – dialogues des cultures» se crée, en présence de 22 personnes représentant six religions mondiales. L’association poursuit l’idée d’une maison commune, capable d’accueillir les différentes communautés religieuses. Après avoir examiné plusieurs emplacements possibles dans la ville de Berne, la Place de l’Europe est choisie en 2004 comme lieu pour l’accueillir. Les plans définitifs sont acceptés en 2010 et les travaux commencent en 2012. Le 14 décembre 2014, la «Maison des religions – dialogues des cultures» est inaugurée sur la Place de l’Europe,  à l’ouest de Berne, à la jonction entre la station S-Bahn Europaplatz et la ligne de tram de l’ouest bernois. L’immeuble qui l’accueille abrite également un hôtel, différents restaurants, des appartements, des bureaux et des surfaces commerciales.  JB

«Maison des religions – dialogues des cultures» à Berne | SelfishSeahorse wikipedia CC BY 4.0
2 janvier 2020 | 10:19
par Jacques Berset
Partagez!