Bâle-Campagne a désormais une Bible dans son dialecte local (Photo:ville de Liestal/Kurt Zwahlen/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>)
Suisse
Bâle-Campagne a désormais une Bible dans son dialecte local (Photo:ville de Liestal/Kurt Zwahlen/Flickr/CC BY-NC 2.0)

La Bible en dialecte bâlois

11.03.2017 par Caroline Amberger, Protestinfo

La société biblique de Bâle-Campagne a édité une version de la Bible en dialecte bâlois. Si en Suisse on assiste à une tentative de mise en valeur des patrimoines linguistiques, cette démarche en est encore à ses balbutiements dans le domaine biblique.

Un cinquième volume de la Bible en dialecte bâlois, le Liestal, vient d’être publié par la société biblique de Bâle-Campagne. En 1932, Hans Gysin, agriculteur et poète, traduit le sermon sur la montagne et le récit de Noël à l’intention des soldats mobilisés. Huit ans plus tard, la première publication de “Der Guet Brief” voit le jour. Depuis, ce travail d’édition se poursuit sous l’impulsion de Hansueli Müller, philologue et responsable de traduction avec l’aide de laïcs, de théologiens et d’un linguiste. Après les traductions de Luc, des Actes, des deux lettres aux Corinthiens, ce sont l’Evangile de Jean ainsi que ses trois épîtres qui sont désormais disponibles.

Interviewé par la Bible aujourd’hui, Hansueli Müller détaille le travail de traduction. Selon lui, en bon allemand, les textes sonnent faux pour celui qui s’exprime dans un dialecte particulier. Tout le travail consiste à rendre la pertinence en partant du texte grec original. Comparé avec des traductions de dialectes suisses allemands, l’établissement du texte final s’effectue en lecture à voix haute. Les variantes sont alors discutées jusqu’à ce que la traduction soit convaincante.

Des initiatives personnelles

La Société biblique suisse a lancé un appel souhaitant constituer une bibliothèque de traductions bibliques en dialectes et patois suisses. La responsable du projet, Dolly Clottu informe qu’à l’heure actuelle les documents existants sont peu nombreux. Aucun groupe officiel de traduction n’est constitué afin de mettre en valeur ces patrimoines linguistiques au sein de la Société biblique suisse. De plus, les quelques personnes qui posséderaient des traductions ne cèdent pas facilement leurs sources. En dehors du patois bâlois, une édition existe en patois bernois ainsi que les Psaumes traduits en patois vaudois par Pierre Guex.

Cette problématique ne semble pas partagée par l’Alliance biblique française qui, à l’heure actuelle, ne mène pas de recherche dans ce sens. Une édition de la Bible en breton existe cependant, intitulée “L’ar bible e brezhoneg”. Cet ouvrage est promulgué par la Commission langue et culture bretonne du diocèse de Quimper et Léon. Par ailleurs, une version basque se décline également, et des messes sont célébrées en langue vernaculaire. (cath.ch/protest/ca/rz)


Portail sud de la cathédrale de Fribourg. L'homme-I-Phone sculpture contemporaine de Volger Kurz (photo Maurice Page)

Angélus: Le pape François invite à ne jamais quitter la Bible

Les Gédéons offrent fréquemment des Bibles aux étudiants (Photo:Pixabay.com)

Genève: des Bibles distribuées à la sortie de l'école

Actualités ›