International

Biden accorde aux migrants haïtiens un statut de protection temporaire

L’Église catholique aux États-Unis se réjouit de l’annonce de l’administration Biden d’inclure les les immigrants haïtiens dans le cadre du ” Temporary Protected Status ” (TPS).

Le TPS est une mesure qui permet aux ressortissants étrangers de rester et de travailler aux États-Unis pendant une période où il est jugé dangereux pour eux de retourner dans leur pays d’origine. La mesure s’applique pour une période de dix-huit mois et peut être renouvelée par le Secrétaire à la sécurité intérieure.
Mgr Mario E. Dorsonville, évêque auxiliaire de Washington et président du Comité sur les migrations de la Conférence des Évêques Catholiques des États-Unis (USCCB), et Mgr David J. Malloy de Rockford, président de la commisssion Justice et Paix ont exprimé leur reconnaissance pour cette mesure, rapporte l’agence vaticane Fides.

Cette décision reconnaît les graves défis auxquels est confrontée la nation insulaire, comme la violence généralisée, les troubles sociaux, l’instabilité politique et l’insécurité alimentaire. Haïti est largement reconnu comme le pays le plus pauvre de l’hémisphère nord. «Nous sommes aux côtés de nos frères évêques haïtienspour condamner l’anarchie et nous nous joignons à eux dans leur solidarité avec les victimes.» La note épiscopale invite également l’administration Biden à s’attaquer aux conditions désespérées auxquelles le pays est confronté par le biais de mesures diplomatiques et humanitaires. (cath.ch/fides/mp)

De plus en plus d'Haïtiens et d'Africains tentent de passer aux Etats-Unis (Photo d'illustration:Peter Haden/Flickr/CC BY 2.0)
26 mai 2021 | 09:50
par Maurice Page
Etats-Unis (407), Haïti (37), Migrants (264)
Partagez!