De nombreux Brésiliens craignent un démantèlement du social dans le pays | © dfactory/Flickr/CC BY 2.0
International
De nombreux Brésiliens craignent un démantèlement du social dans le pays | © dfactory/Flickr/CC BY 2.0

Brésil: vers une alliance entre l'Eglise et les mouvements sociaux?

30.05.2019 par Jean-Claude Gerez, correspondant de cath.ch en Amérique latine

Les centrales syndicales du Brésil ont demandé la collaboration de la Conférence nationale des évêques (CNBB) dans l’organisation de la grève générale contre la réforme des retraites, prévue le 14 juin 2019 dans tout le pays.

“Nous partageons le sentiment qu’un vaste plan de démantèlement des politiques publiques de la sécurité sociale (assistance, santé, retraite), de l’éducation, des droits des travailleurs et de la promotion sociale est en cours, alors que dans le même temps de nombreux privilèges sont attribués au secteur financier national et international”, peut on lire dans le courrier envoyé par les neuf principales centrales syndicales du Brésil et plusieurs commissions pastorales à Mgr Walmor Oliveira de Azevedo, nouveau président de la CNBB.

“Face à cette situation, nous invitons la CNBB et ses pastorales et organisations liées à l’Église à se joindre à notre action, à jouer son rôle dans la prise de conscience et l’éclairement du peuple, dans les communautés et les régions brésiliennes. Nous demandons en particulier l’appui au mouvement national qui aura lieu le 14 juin, en défense de la sécurité sociale et des retraites”.

Au nom du pape

Dans leur note, les mouvements citent les enseignements du pape François comme argument pour demander à la CNBB de participer à la tentative de construction d’une unité des secteurs organisés de la société, contre les mesures du gouvernement de Jair Bolsonaro.

“Nous considérons essentielle la participation des entités de l’Église catholique et son appui, dans l’unité et la coopération que nous souhaitons continuer à construire, en accord avec les prises de positions de la CNBB à l’issue de sa 57ème Assemblée Générale. Tout comme les enseignements du pape François visant au renforcement des droits humains et au combat contre les inégalités, la pauvreté et les injustices”, assurent les auteurs du document. (cath.ch/jcg/rz)


L'Amazonie brésilienne fait face à une grave déforestation, accélérée depuis l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro. André Karipuna, le frère d'Adriano, dans la selva | © Rogério Assis, Greenpeace

Les Indiens d'Amazonie dans le collimateur de Bolsonaro

L'association brésilienne Sao Martinho tente de redonner le sourire aux enfants des rues | © Oliver Kuhn/Caritas Suisse

Prix Caritas à l'aide aux enfants des rues au Brésil

Actualités ›