International

Le cardinal Nichols réagit au 'Brexit'

«C’est l’Union européenne qui est en question» dans la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’UE, a affirmé le 29 mars 2017 le cardinal Vincent Nichols, archevêque de Westminster, rapporté par l’agence catholique italienne SIR.

Le vice-président du Conseil des conférences épiscopales européennes (CCEE) s’exprimait de Barcelone, où sont réunis les évêques européens, le jour même où le Premier ministre britannique, Theresa May, a officialisé par lettre la rupture de la Grande-Bretagne d’avec l’Union européenne.

Ce qui a joué dans la décision britannique a été d’une part le sentiment d’éloignement que Bruxelles et Strasbourg ont toujours inspiré, a souligné le prélat britannique. Et également la perception de Bruxelles comme une «machine» à imposer l’uniformité, a-t-il déclaré. La Grande-Bretagne reste «partie prenante» du projet européen, a cependant tenu à préciser le cardinal Nichols.

«L’Union européenne doit se remettre en cause», avait pour sa part énoncé le pape François en recevant les dirigeants de l’Union européenne, le 24 mars au Vatican, pour les 60 ans du Traité de Rome instituant la Communauté économique européenne. Le pontife recevra par ailleurs quatre imams britanniques, le 4 avril prochain, après l’attentat d’un islamiste à Londres, le 22 mars, qui avait fait 4 morts. (cath.ch/imedia/ap/mp)

L'archevêque Vincent Nichols, président de l'épiscopat anlgais et du Pays de Galles.
29 mars 2017 | 17:36
par Maurice Page
Brexit (14), CCEE (50), Vincent Nichols (15)
Partagez!