International

Carlo Acutis, un jeune Italien en marche vers la sainteté

Par catt.ch, traduction/adaptation Bernard Litzler

Il y a quelques jours, un miracle a été attribué à l’intercession de Carlo Acutis (1991-2006), un jeune Italien déclaré vénérable par le pape François en 2018. Une exposition à Lugano rappelle la mémoire de cet adolescent passionné de sport, d’informatique et du Christ.

C’est grâce à la guérison d’un enfant brésilien en fin de vie que Carlo Acutis pourrait être déclaré bienheureux. Carlo, décédé à l’âge de 15 ans d’une leucémie foudroyante, a vécu une existence profonde, marquée par une foi extraordinaire et un lien unique avec François d’Assise. C’est à Assise, justement, qu’a été transféré son corps, dans la Chapelle de la Spoliation, en avril 2019.

Né à Londres en 1991, où se trouvaient ses parents pour leur travail, Carlo Acutis a fait preuve d’une piété aussi profonde que précoce. De retour en Italie, il vécut à Milan. A 7 ans, avec une dérogation, il fit sa première communion. Il manifestait un vif amour pour les saints et pour l’eucharistie, allant jusqu’à organiser une exposition sur les miracles eucharistiques.

Aujourd’hui, cette exposition reste disponible en ligne (www.miracolieucaristi.org), recueillant un succès inattendu. Durant sa courte vie, Carlo devient rapidement un as en informatique et c’est ainsi qu’il témoignait du Christ. Sportif et passionné pour les ordinateurs, il se distinguait toutefois par sensibilité envers les plus pauvres ou les personnes seules.

«Tous des originaux, pas des photocopies»

Grâce à son exemple, une employée de sa famille, une Indienne de caste brahmane, décida de se faire baptiser, convaincue disait-elle «du témoignage et de la cohérence de la vie de ce garçon plus que des paroles». A l’hôpital, confronté à la mort, Carlo disait à ses parents : «J’offre toutes les souffrances que je devrais endurer au Seigneur, pour le pape et pour l’Eglise ».

Nicola Gori, postulateur de la cause de béatification du jeune Italien, confirme: «Carlo était un garçon qui a cherché à vivre sereinement les enseignements de l’Evangile. Et malgré son âge, il a réussi à acquérir une expérience de foi énorme et a attiré dans sa recherche de Dieu un grand nombre de ses contemporains».

La figure de Carlo Acutis a été récemment au centre d’une exposition, au Tessin, intitulée: «Les saints de la porte d’à côté». Cette exposition constituée de panneaux raconte la vie de personnes qui ont réussi à témoigner de la beauté de l’Evangile là où elles vivent, sans trop en faire, mais avec une transparence telle qu’on comprend que, pour eux, être saint ne signifie rien d’autre que de chercher le chemin du bonheur authentique. Etre saint, ce n’est pas se priver de quelque chose, comme si Dieu demandait de laisser une part de son humanité, mais au contraire: se livrer tout seul à Dieu».

«Nous sommes tous originaux, mais beaucoup vivent comme s’ils étaient des photocopies», disait Carlo Acutis dans une de ses citations devenues célèbres. Samedi 30 novembre, la paroisse de Lugano pourra faire mieux connaissance du jeune Milanais, en marche vers une béatification. (cath.ch/catt.ch/bl)

Carlo Acutis pourrait être déclaré bienheureux grâce à la guérison d'un enfant brésilien en fin de vie | DR
28 novembre 2019 | 08:20
par Bernard Litzler
Carlo Acutis (1), Jeunes (113), Miracle (43), vénérable (8)
Partagez!