Vatican

'Charis': le Renouveau charismatique passe un cap

Le nouveau service international du Renouveau charismatique, ‘Charis’, doit notamment partager avec tous les catholiques la grâce du baptême dans l’Esprit Saint, a demandé le pape François le 8 juin 2019. A la veille du lancement officiel du nouvel organisme, le pontife recevait en audience quelque 6000 proches de ‘Charis’, dans la salle Paul VI, au Vatican.

‘Charis’ est une nouvelle étape du voyage du Renouveau charismatique commencé il y a un demi-siècle, a rappelé le pape. Regroupant deux anciens services – l’International catholic charismatic renewal services et le Catholic fraternity of charismatic covenant communities and fellowship – ‘Charis’ se veut un nouveau et unique service de communion. La nouveauté peut déstabiliser, a reconnu l’évêque de Rome, mais celle qui vient de Dieu est pourtant toujours une bénédiction.

Le pape et l’Eglise attendent de ce nouveau service, et derrière lui de tous les membres du Renouveau charismatique, de partager avec la communauté catholique une grâce que les charismatiques ont reçue: l’expérience du baptême dans l’Esprit Saint, équivalant à un puissant réveil spirituel. Ce service accompagné par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie doit également être un ferment d’unité dans l’Eglise, a demandé le pape. Enfin, il a souhaité que les membres de ‘Charis’ se fassent proches des pauvres, de ceux qui ont le plus de besoins en termes physiques et spirituels.

Ces trois missions sont le «témoignage nécessaire» pour l’évangélisation du monde à laquelle chaque baptisé est appelé, a rappelé le pape. L’évangélisation n’est pas le prosélytisme, a-t-il rappelé, mais le témoignage de l’amour de Dieu, car évangéliser c’est avant tout aimer. Ainsi, le successeur de Pierre a encouragé à partager l’amour de Dieu à chaque être humain, sans lequel tout est inutile.

Une minute de silence pour la paix

‘Charis’ est une idée lancée lors du jubilé d’or du Renouveau charismatique 2015 par le pape François, le pontife qui a le plus défendu ce courant spirituel, selon le modérateur du mouvement, Jean-Luc Moens. Le chef de l’Eglise catholique avait alors demandé à une petite équipe qu’il avait nommée de lancer un discernement pour un service unique pour le Renouveau charismatique. A noter que l’assistant ecclésiastique de ‘Charis’ est le Père capucin Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale depuis 1980.

A la fin de cette audience, le pape François a demandé à tous les participants de faire – avec une vingtaine de minutes d’avance sur toute l’Eglise – une minute de silence pour la paix. Ce temps de silence intervient le jour du 5e anniversaire de la rencontre du pape avec Shimon Peres, président israélien, et Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, au Vatican. Lors de cette rencontre, les trois hommes avaient prié pour la paix au Proche-Orient et pour le monde. (cath.ch/imedia/pad/bh)

Pour le pape, le Renouveau charismatique est un "courant de grâce". | © T. Cassol Schvarstzhaupt/Flickr/CC BY 2.0)
9 juin 2019 | 10:52
par Bernard Hallet
Charis (3) , pape (541) , Renouveau charismatique (23)
Partagez!