Les chefs d'Etats ont signés, à Paris, un accord qualifié "d'historique" (Photo:ConexionCOP/Flickr/CC BY 2.0)
Vatican
Les chefs d'Etats ont signés, à Paris, un accord qualifié "d'historique" (Photo:ConexionCOP/Flickr/CC BY 2.0)

COP21: Le pape appelle à une attention pour les populations “plus vulnérables“           

13.12.2015 par I.MEDIA

Le pape François a appelé, le 13 décembre 2015, les participants au sommet des Nations unies sur le climat (COP21) à poursuivre “avec empressement“ leur travail, en accordant une attention “aux populations plus vulnérables“, au lendemain de l’adoption d’un accord mondial à Paris. Lors de l’Angélus qu’il a présidé place Saint-Pierre, le pape a aussi appelé l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à tenir compte “des besoins des pauvres“, deux jours avant l’ouverture d’une conférence ministérielle à Nairobi, la capitale du Kenya.

Après la prière mariale, le chef de l’Eglise catholique a évoqué la conclusion de la COP21 qui a vu “l’adoption d’un accord qualifié par beaucoup d’historique (…) Sa mise en œuvre exigera un engagement unanime et un dévouement généreux de la part de chacun“. Le chef de l’Eglise catholique a souhaité qu’une attention particulière soit garantie aux populations plus vulnérables, avant d’exhorter la communauté internationale à “poursuivre avec empressement le chemin entrepris sous le signe d’une solidarité qui devienne toujours plus efficace“.

S’adressant aussi aux pays participants à la conférence de l’OMC, qui s’ouvrira le 15 décembre, le pape a plaidé pour que les décisions qui y seront prises “tiennent compte des besoins des pauvres et des personnes plus vulnérables, ainsi que des légitimes aspirations des pays moins développés et du bien commun de la famille humaine entière“.

“Se faire instruments de la tendresse de Dieu”

Le pape François, qui durant la matinée avait ouvert la Porte sainte de la cathédrale de Rome, à Saint-Jean-de-Latran, a rappelé que le même jour, les évêques de chaque diocèse étaient en train d’ouvrir des Portes saintes dans toutes les cathédrales du monde, afin que le Jubilé de la miséricorde “puisse être vécu pleinement dans les Eglises particulières“. Le pape a souhaité que ce moment fort incite les croyants “à se faire instruments de la tendresse de Dieu“. Evoquant aussi l’ouverture de “Portes de la miséricorde” dans des lieux “de marginalisation“, le pontife a salué “les détenus des prisons du monde entier“.

Parler de la joie

“Aucune catégorie de personne n’est exclue de la route de la conversion pour obtenir le salut“, a assuré le pape François en introduisant la prière mariale. Pour le troisième dimanche de l’Avent – dit de gaudete, la joie – le pape a concédé qu’il fallait  “du courage“ et “surtout de la foi“ pour parler de joie aujourd’hui. “Le monde est assailli de tant de problèmes, l’avenir chargé d’incertitudes et de craintes, a-t-il constaté. Et pourtant le chrétien est une personne joyeuse, et sa joie n’est pas quelque chose de superficiel et d’éphémère, mais de profond et stable“.

“N’oubliez pas, s’il vous plaît, de prier pour moi“, a demandé le pape qui fêtait ce dimanche ses 46 ans d’ordination sacerdotale (13 décembre 1969). Les mesures de sécurité sévères mises en place depuis les attentats de Paris un mois plus tôt, ne se sont pas allégées. Le dimanche matin tôt déjà, pour rejoindre la place Saint-Pierre, les pèlerins et touristes ont dû se plier aux vérifications désormais obligatoires: fouille du sac et des poches, détecteur de métal des pieds à la tête. (cath.ch-apic/imedia/ak/rz)


Face à l'urgence climatique, il faut une profonde transformation des cœurs et des esprits, affirme le pape. | © Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Urgence climatique: le pape appelle à une conversion des cœurs

Le pape François pour une mise en œuvre ambitieuse de l’accord signé à l’issue de la COP21 | © KarinKarin2/Flickr/CC BY 2.0

Environnement: le pape demande de respecter les engagements pris à Paris en 2015   

Actualités ›