Côte d’Ivoire: un évêque évite un affrontement entre soldats mutins et jeunes

Mgr Antoine Koné, évêque d’Odienné, au nord-ouest de la Côte-d’Ivoire, est parvenu à désamorcer, les 13 et 14 mai 2017, de vives tensions entre des soldats mutins et un groupe de jeunes de la ville.

La Côte d’Ivoire est confrontée depuis plusieurs jours à une vague de mutinerie militaire dans des camps. Les mutins réclament le versement du reliquat de leurs primes qui leur avait été promis pour ce mois de mai.

«Il y avait un rassemblement des jeunes dans la ville pour dénoncer la mutinerie. La situation était tellement tendue qu’il y avait un risque d’affrontement. C’est alors que je me suis déplacé avec un chef coutumier pour aller raisonner les uns et les autres», a déclaré Mgr Koné à cath.ch, par téléphone. L’évêque craignait que si les mutins se sentaient acculés, ils pourraient utiliser leurs armes.

«J’ai pu calmer les jeunes et me suis fait accompagner par l’un d’eux auprès des mutins. Ils se sont parlé et la situation a été réglée», a indiqué Mgr Koné. Il affirme aussi avoir demandé aux mutins de restituer les véhicules de l’administration, arrachés aux fonctionnaires locaux. «Ils ont commencé à restituer ces véhicules, puisque le préfet m’a appelé pour m’en informer», a indiqué le prélat ivoirien. (cath.ch/ibc/rz)

15 mai 2017 | 17:31
par Raphaël Zbinden
Partagez!