Dossier

Cours en ligne: les clés de l'Apocalypse

20 avril 2020 | 17:00
par Bernard Hallet
1

La 5e saison des cours en ligne débutera le 24 avril 2020 sur cath.ch. Jean-Michel Poffet, dominicain du couvent St-Hyacinthe à Fribourg, succède à Marie-Christine Varone dans l’amphithéâtre virtuel de cath.ch. Il décryptera, durant sept cours, le Livre de l’Apocalypse.

Jean-Michel Poffet, a tout de suite accepté la proposition de cath.ch d’animer la 5ème saison des cours en ligne. La rédaction avait bien pensé à quelques thèmes mais l’enthousiasme du bibliste dominicain pour l’Apocalypse fut irrésistible.

«L’Apocalypse a été souvent interprétée comme prédisant des catastrophes et la fin du monde alors que c’est un livre qui cherche, au contraire, à dire l’espérance et la présence du Christ victorieux de la mort au côté de sa communauté, surtout dans les moments difficiles, et ce jusqu’à sa victoire définitive sur le mal et la mort à la fin des temps», prévient-il. Il parle d’un livre de la révélation du visage du Christ. Et de ce point de vue, nous nous situons bien dans le temps de l’après Pâques, ajoute Jean-Michel Poffet.

Le dominicain donnera les clés pour appréhender, dans leur ensemble, les 22 chapitres d’une œuvre à première vue opaque. Il s’arrêtera sur certains passages décrivant, par exemple, la femme envoyée au désert, exposée car elle a des combats à mener et protégée par le Seigneur. Cette femme symbolise l’Église dans ses combats contre le mal.

Il décryptera nombre d’allusions à l’Ancien Testament, les Ecritures, que «l’Apocalypse évoque si souvent mais ne cite jamais. Il fallait donner un sens à ce qui à première vue n’en a pas: la mort du fils de Dieu sur une croix».

«Renouvelé dans ma foi profonde»

«J’étais, comme beaucoup de chrétiens, un peu surpris par ce livre de l’Apocalypse qui m’était très hermétique, je dois l’avouer», indique Jean-Michel Poffet. Jusqu’à ce qu’il rencontre le jeune Frère Pierre de Marolles, un passionné du livre de la Révélation.

Le jeune frère parle avec passion du livre et partage une riche iconographie qu’il a glanée sur internet. «Comme nous vivions dans la même communauté, je me suis dit qu’il fallait que je me coltine ce texte que je n’avais jamais vraiment étudié», explique le dominicain. Il parle d’un «fil rouge» qu’il suit durant quatre ans d’une étude approfondie et passionnante du dernier livre du Nouveau Testament. « Cette étude m’a renouvelé dans ma foi profonde», confie le bibliste.

Jean-Michel Poffet donnera sept cours sur l’Apocalypse | © Cath.ch

Il espère que les lecteurs de cath.ch vont le suivre dans cette aventure. «Au cours des conférences que j’ai données, j’ai toujours pu observer l’intérêt des chrétiens pour la formation». Il aura beaucoup de joie à faire partager la lumière de l’Apocalypse.

Les sept cours, d’une durée de plus ou moins 20 minutes, ont été tournés en deux jours dans les locaux de cath.ch en janvier dernier. Jean-Michel Poffet a collaboré avec la rédaction pour la mise en œuvre des cours ainsi que la sélection des illustrations. Les précautions sanitaires à adopter face à l’épidémie du Covid-19 ont un temps remis en question l’étape importante du montage des vidéos et donc leur diffusion.

La 5ème saison des cours en ligne débutera cependant à la date prévue: nous vous donnons rendez-vous dès le 24 avril, et durant ensuite six semaines, chaque vendredi, sur cath.ch. Chacun et chacune retrouveront la joie quasi palpable qu’a Jean-Michel Poffet à partager ses connaissances sur «le pourquoi et le comment de l’histoire de Dieu dans un monde qui paraît abandonné par lui». (cath.ch/bh)

Un passionné de la Bible
Né le 1er janvier 1944 à Fribourg, Jean-Michel Poffet est dominicain. Pour lui, méditer les saintes Ecritures, «c’est plonger dans les profondeurs de l’humain, aussi avec ses peurs et ses lâchetés». Exégète passionné, son intérêt pour la Bible est de toujours. Il obtient une licence de théologie à Fribourg en 1971. Il a suivi un cursus d’étude à l’Institut biblique de Rome qu’il a complété par une thèse en histoire de l’exégète, après son ordination sacerdotale et quelques années de ministère pastoral à Genève. Le Frère Jean-Michel Poffet a été nommé directeur de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem en 1999 et a passé dix ans à ce poste qu’il a été le premier non-français à occuper. Il est actuellement le prieur du couvent dominicain de Saint-Hyacinthe. BH

Suite
Lausanne le 31 janvier 2020. Jean-Michel Poffet, dominicain bibliste | © Bernard Hallet

La 5e saison des cours en ligne débutera le 24 avril 2020 sur cath.ch. Jean-Michel Poffet, dominicain du couvent St-Hyacinthe à Fribourg, succède à Marie-Christine Varone dans l’amphithéâtre virtuel de cath.ch. Il décryptera, durant sept cours, le Livre de l’Apocalypse.

Articles