Suisse

Décès de Hans-Peter Furrer, ancien président d'ATD Quart Monde Suisse

Le Lucernois Hans-Peter Furrer, ancien directeur général des Affaires politiques au Secrétariat général du Conseil de l’Europe à Strasbourg et ancien président de la section suisse du mouvement ATD Quart Monde (de 2004 à 2011), est décédé le 17 janvier 2020 dans sa 84e année.  

Hans-Peter Furrer a marqué l’histoire du Mouvement ATD Quart Monde, basé à Treyvaux (FR), une association engagée dans la lutte contre la pauvreté en partenariat avec les plus pauvres eux-mêmes, dans diverses régions de Suisse et à travers le monde.

Sensibilisé à la lutte contre la misère

Le Lucernois était une personnalité sensibilisée depuis longtemps à la lutte contre la misère. Jeune lycéen, il répondait à l’appel lancé par l’Abbé Pierre durant l’hiver 1954 et participait à la construction d’abris pour les gens de la rue, et au Conseil de l’Europe, il menait avec des collègues la réflexion sur des plans de lutte contre l’exclusion sociale.

Hans-Peter Furrer a rencontré, au milieu des années 1980, le Père Joseph Wresinski, qui fonda en banlieue parisienne, en 1957, le mouvement ATD (Aide à toute détresse, devenu Agir tous pour la dignité Quart monde). Le Lucernois était alors directeur général des Affaires politiques au Secrétariat général du Conseil de l’Europe au milieu des années 1980.

Il s’est engagé avec ATD Quart Monde, peu après le décès du Père Joseph, le 14 février 1988, en suscitant et en présidant un groupe de fonctionnaires qui a travaillé le «rapport Wresinski». Ce Rapport intitule «Grande pauvreté et précarité économique et sociale» présenté au Conseil économique et social français en février 1987, a influencé considérablement les travaux du Conseil de l’Europe.

Engagé dans la stratégie nationale de lutte contre l’exclusion sociale

Pour Anne-Claire Brand, Elisabeth Gillard et Michael Zeier, de l’équipe de coordination nationale d’ATD Quart Monde à Treyvaux, Hans-Peter Furrer «a fait partie de ces quelques figures de la vie publique internationale qui ont profondément compris le projet du Mouvement Quart Monde: introduire non pas de nouvelles idées, mais de nouveaux partenaires. Il s’est investi et a trouvé des espaces pour ouvrir à de nouvelles façons de penser et d’agir avec les populations en grande pauvreté».

Quand Hans-Peter Furrer a pris sa retraite en Suisse, il a accepté de faire partie du Conseil d’administration du Mouvement international ATD Quart Monde, puis il est devenu président du Mouvement en Suisse en 2004. Il s’est engagé fortement dans la rénovation du centre de rencontre, de création et de formation de Treyvaux, ainsi que dans le développement d’une stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Puis il a accompagné la création d’une Fondation ATD Quart Monde en Suisse et en a pris la présidence. «Il a pu ainsi enraciner dans la durée ce qui lui tenait à coeur: permettre que cette maison de Treyvaux reste le lieu d’identité et du combat des personnes touchées par la misère et l’exclusion sociale en Suisse et dans le monde». (cath.ch/be)

Ses funérailles auront lieu à l’église franciscaine de Lucerne, le mardi 28 janvier 2020.  

Le Lucernois Hans-Peter Furrer, président de la section suisse du mouvement ATD Quart Monde de 2004 à 2011| © ATD Quart Monde
27 janvier 2020 | 17:12
par Jacques Berset
Partagez!