Le monastère des dominicaines d'Estavayer-le-Lac renferme de nombreux trésors dans ses archives (Photo: Bernard Litzler)
Suisse
Le monastère des dominicaines d'Estavayer-le-Lac renferme de nombreux trésors dans ses archives (Photo: Bernard Litzler)

Estavayer-le-Lac: Les trésors liturgiques des dominicaines dévoilés

01.12.2016 par Raphaël Zbinden

Les dominicaines d’Estavayer-le-Lac présenteront, le 3 décembre 2016, quelques “trésors” issus de leurs archives. Le public est invité à découvrir des manuscrits rares qui mettent en lumière l’histoire liturgique de l’ordre des Frères pêcheurs.

“L’évolution dans la continuité”. Sœur Anne-Sophie décrit par cette formule ce que l’on peut retirer de l’étude des ouvrages présentés dans l’église des dominicaines, dans le cadre des 700 ans du monastère. Deux antiphonaires du 13e siècle (livre liturgique rassemblant les partitions grégoriennes des heures canoniales) et un graduel (recueil des chants grégoriens qui peuvent être chantés à la messe), permettent notamment de découvrir que la liturgie dominicaine est restée en de nombreux points semblable depuis des siècles, parallèlement à l’évolution remarquable des livres eux-mêmes, en particulier du point de vue technique. Les antiphonaires ont été donnés au monastère par les Frères prêcheurs de Lausanne, au temps de la Réforme, en vue de leur conservation.

Partager un patrimoine méconnu

“Il s’agissait de montrer et de partager à un public intéressé, dans le cadre du jubilé, un peu de ce patrimoine de l’ordre, jusqu’à présent resté caché”, commente Sœur Anne-Sophie, qui a organisé la conférence. Elle explique que c’est l’historienne Nadia Togni qui a proposé la démarche. Au cours de la réalisation du livre qu’elle a coécrit sur les 700 ans de la fondation du monastère, la spécialiste du manuscrit du Moyen Age et de la paléographie latine avait découvert les documents et suggéré aux religieuses de les faire connaître au public.

Numérisation

Sœur Anne-Sophie précise que les livres doivent prochainement être numérisés, afin de faciliter leur examen par des experts.

Au cours de la conférence, l’histoire des antiphonaires et des livres liturgiques anciens, leur utilisation, la technique du manuscrit, seront abordées et illustrées à l’aide d’un diaporama.

La conférence sera suivie d’une exposition commentée des manuscrits dans la salle du chapitre du monastère. Elle donnera l’occasion d’évoquer aussi la transmission et l’évolution de ce patrimoine liturgique au cours des siècles. (cath.ch/com/rz)


L'Abbaye de Disentis a récemment fêté ses 1400 ans (Photo:Ponte1112/Flickr/CC-BY-NC-ND 2.0)

Une rénovation de 15 millions pour l'Abbaye de Disentis

Les orthodoxes veulent acquérir l'église St-Joseph (© Remo Wiegand)

Lucerne: vente d'une église catholique aux orthodoxes-serbes bloquée

Actualités ›