International

Etats-Unis: le Covid-19 a tué treize religieuses du couvent de Livonia

En l’espace de trois mois, du début avril à la fin juin 2020, le Covid-19 a tué 13 religieuses du couvent de la Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie à Livonia, près de Détroit, dans l’Etat américain du Michigan. Sur 30 sœurs infectées par le coronavirus, 17 ont survécu et se rétablissent lentement.

Les 13 membres de la Congrégation des Sœurs de Saint-Félix de Cantalice, ou Sœurs Féliciennes, font partie des nombreux religieux qui ont succombé à la pandémie, qui a déjà fait plus de 151’000 morts aux Etats-Unis. 12 d’entre elles ont succombé en un mois, du Vendredi Saint 10 avril au 10 mai, tandis qu’une 13e est décédée le 27 juin. Elles étaient âgées de 69 à 99 ans.

«Nous savions tous que si le virus se répandait, ce serait mauvais», a déclaré Sœur Mary Ann Smith au Global Sisters Report, un site du journal américain National Catholic Reporter. «Mais nous n’avons jamais anticipé la vitesse à laquelle le virus allait se propager», relève la religieuse atteinte, elle aussi, par le coronavirus. Elle a été malade de la mi-avril à la fin mai.

Une soixantaine de couvents aux Etats-Unis et au Canada

Les Sœurs de Saint-Félix de Cantalice sont un institut de religieuses de droit pontifical fondé à Varsovie en 1855 par la bienheureuse Marie Angèle Truszkowski (1825-1899). Le charisme de ces religieuses, présentes en Pologne, au Brésil, au Canada, en Estonie, au Kenya, en Russie, aux Etats-Unis et en Ukraine, est la proclamation de l’Evangile, particulièrement par l’enseignement, la catéchèse, le soin des malades et le service aux pauvres. Les religieuses décédées exerçaient notamment des activités de bibliothécaire, professeure, éducatrice spécialisée, infirmière, auteure, ou encore secrétaire au Vatican.

La province de Notre-Dame-d’Espérance supervise les 469 sœurs Féliciennes dans une soixantaine de couvents aux Etats-Unis et au Canada. Entre-temps, selon le Global Sisters Report, au moins 19 autres sœurs sont mortes aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, mais les décès au couvent de Livonia «pourraient être la pire perte de vies humaines pour une seule communauté de religieuses depuis la pandémie de grippe de 1918». (cath.ch/GlobalSistersReport/be)

Le couvent de Livonia publie les photos des 13 religieuses décédées du Covid-19 | Presentation of the Blessed Virgin Mary Convent
30 juillet 2020 | 16:34
par Jacques Berset
Partagez!