Le cardinal Peter Erdö, archevêque de Budapest-Esztergom (photo Maurice Page)
International
Le cardinal Peter Erdö, archevêque de Budapest-Esztergom (photo Maurice Page)

La foi en un créateur de l’univers permet de créer la confiance, déclare le cardinal Erdö

08.02.2018 par I.MEDIA

L’Osservatore Romano du 7-8 février 2018. publie la conférence magistrale prononcée à l’université de Columbia à New York par le cardinal Peter Erdö, archevêque de Budapest. Le prélat y défend la place du judéo-christianisme dans une société laïque et la présence d’un Dieu créateur.

Au cours de cette conférence prononcée dans une des plus prestigieuses universités du monde, le cardinal Erdö a souligné le 29 janvier la particularité de “l’héritage judéo-chrétien“ en matière de connaissance. Au sein de cette tradition, a-t-il argumenté, réside la conviction qu’il existe un Créateur “personnel et bienveillant“. Cela donne un point de vue moral fondamental. Mais pas seulement: cela suscite aussi la confiance, dans l’individu et la communauté. Et ce malgré nos capacités limitées de connaître la totalité de la réalité.

Il y a donc là une sagesse et un amour, a-t-il encore affirmé, qui sont un motif pour ne pas renoncer, tant à notre recherche de la vérité qu’à celle d’un comportement droit. (cath.ch/imedia/mp)


Célébration des JMJ alémanique le 8 juillet 2017 à la basiliques Notre-Dame de Zurich (photo Georges Scherrer)

La confiance au cœur du message du pape pour la JMJ 2018

Obsèques du cardinal Joachim Meisner à la cathédrale de Cologne (Photo: www.kathpress.at)

Benoît XVI salue la mémoire du cardinal Meisner

Actualités ›