La cathédrale de Saint-Etienne (Photo:Over Doz/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC 2.0</a>)
International
La cathédrale de Saint-Etienne (Photo:Over Doz/Flickr/CC BY-NC 2.0)

France: un prêtre avoue des abus sexuels dans le diocèse de Saint-Etienne

06.07.2017 par Raphaël Zbinden

Un prêtre de 84 ans du diocèse de Saint-Etienne, au centre de la France, a reconnu avoir commis des agressions sexuelles sur des mineurs, il y a une trentaine d’années. Dès les premiers signalements, les cas ont été transmis à la justice assure le diocèse dans un communiqué du 4 juillet 2017.

Depuis l’an 2000, des victimes se sont manifestées à trois reprises, affirme le diocèse français. Dès le premier signalement, des mesures internes à l’Eglise ont été prises: résider dans une maison de retraite et exercer un ministère restreint. L’évêché précise qu’une procédure canonique est engagée avec la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) et que la commission Christnacht de la Conférence des évêques de France a été saisie.

Les victimes sont sorties de leur silence

Le prêtre en question est actuellement aumônier de la maison de retraite où il réside, précise le journal La Croix. Loin de toutes charges pastorales en lien avec des enfants. “Son ministère a été restreint au maximum, pour ne pas prendre de risque”, a insisté Mgr Sylvain Bataille, évêque de Saint-Étienne. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée le 4 juillet, après qu’un article du média français 20 Minutes paru le matin a publié le témoignage de certaines des victimes. Les quadragénaires ont décidé de briser le silence suite à l’affaire Preynat, dans le diocèse voisin de Lyon.

Aucune enquête préliminaire n’a pour l’heure été ouverte.

“De tels actes sont toujours inqualifiables. Nous pensons d’abord aux victimes et à leurs familles, à leurs souffrances et aux conséquences dramatiques de ces actes”, déclare Mgr Bataille dans le communiqué. (cath.ch/com/cx/rz)


Selon le psychiatre Bruno Gravier, il y a 50'000 pédophiles en Suisse | © Pierre Pistoletti

Pédophilie: des solutions existent

Pour les évêques, il est difficile d'accepter qu'une Commission indépendante puise dans un fonds constitué par l'Eglise. | © Pierre Pistoletti

CECAR: sortir de l'ornière

Actualités ›