Des volontaires musulmans protègent les églises indonésiennes depuis quelques années | © Sbamueller/Flickr/CC BY-SA 2.0
International
Des volontaires musulmans protègent les églises indonésiennes depuis quelques années | © Sbamueller/Flickr/CC BY-SA 2.0

Indonésie: des jeunes musulmans protégeront les églises à Noël

20.12.2018 par Raphaël Zbinden

Lors des célébrations de Noël en Indonésie, les églises chrétiennes seront sous haute surveillance face à la menace terroriste. Des jeunes de l’organisation musulmane modérée Banser participeront à la garde des lieux de culte chrétiens.

Plus de 90’000 policiers et soldats seront déployés dans toute l’Indonésie pour protéger les presque 50’000 églises de l’archipel, rapporte le 18 décembre 2018 l’agence d’information catholique Ucanews. Des jeunes volontaires du mouvement Banser seront présents à leurs côtés. L’association est liée à la principale organisation islamique d’Indonésie, le Nahdlatul Ulama (NU), d’orientation modérée.

Une menace très concrète

Ces dernières années, des attaques de terroristes islamistes ont visé des lieux de culte chrétiens dans divers endroits du pays. L’un des événements les plus graves fut l’agression simultanée de trois églises chrétiennes durant la messe dominicale, le dimanche 13 mai 2018 à Surabaya, sur l’île de Java. 15 fidèles y avaient trouvé la mort et 13 assaillants avaient été abattus. L’un des lieux attaqués était l’église catholique Santa Maria Tak Bercela. Environ 70 membres des forces de l’ordre et de Banser veilleront à la sécurité de cet édifice pour Noël.

La police a arrêté le 11 décembre 2018 deux terroristes présumés qui planifiaient des attaques contre des cibles chrétiennes pour l’instant indéterminées à Noël. Les individus appartiendraient au groupe islamiste indonésien Jamaah Ansharut Daulah, lié à l’Etat islamique (EI).

Une façon de se faire des amis

Le groupe Banser mène cette démarche de protection depuis plusieurs années. “Quelle image cela donne des musulmans si nous empêchons les personnes de pratiquer leur propre religion”, s’interrogeait l’un des gardes musulmans volontaires interrogé en 2016 par le magazine canadien Vice. “Je n’ai pas de problème à protéger une messe de Noël. Je vois cela comme une façon de me faire de nouveaux amis, de nouveaux frères”, ajoutait-il. (cath.ch ucan/ag/rz)


Le Père Kristoforus encourage ses paroissiens à cultiver du café | Photo d'illustration © CIFOR/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Indonésie: le combat d'un franciscain pour le développement durable

Le détroit de la Sonde sépare les îles indonésiennes de Java et Sumatra | © Google Maps

Le pape François prie pour les victimes du tsunami en Indonésie

Actualités ›