Dossier

Italie: La Vierge apparaît transpercée de glaives (4/7)

4

La Vierge s’est manifestée de nombreuses fois en Europe. Cependant, si les apparitions de Lourdes ou Fatima sont très connues, ce n’est pas le cas de celles d’Italie. En cette fin d’année, I.MEDIA vous propose de découvrir sept de ces apparitions. Aujourd’hui, Notre-Dame des sept douleurs, apparue à deux paysannes, le 22 mars 1888, près de Castelpetroso, dans le sud de l’Italie.

L’apparition de Notre-Dame des sept douleurs de Castelpetroso permet de méditer sur un mystère plutôt méconnu: celui des sept douleurs de la Vierge Marie. C’est à deux jeunes femmes italiennes que la Mère du Christ s’est révélée, transpercée par sept glaives. 

Tout débute au milieu des pâturages, au cœur de la province d’Isernia en Italie, près de Castelpetroso, dans la région de Molise. Deux simples paysannes, Bibiana Cicchino et Serafina Valentino, font paisiblement brouter leurs brebis. Or voilà que l’une d’elles s’égare, échappant au regard des deux bergères.

Alors que les deux jeunes femmes se mettent en quête de la brebis égarée, Bibiana est soudainement aveuglée par une lumière chaude qui jaillit d’une grotte. Là, dans le creux du rocher, la Vierge Marie lui apparaît.

Apparition silencieuse

Les yeux levés au ciel, Marie est agenouillée près de son fils mort et couvert de plaies. Le corps de la Madone est quant à lui transpercé par sept épées tranchantes, symboles des ‘sept douleurs’. Ce 22 mars 1888, Bibiana est seule à contempler la Vierge qui, prostrée, ne lui soufflera mot.

Dix jours plus tard, les deux paysannes reviennent à la grotte lors de la fête de Pâques. De la même manière, la Vierge pleurant son fils illumine les parois de la grotte. Cette fois-ci Serafina est également témoin de ce spectacle étrange. Dès lors, toute la région du Molise entend parler de ces visions.

Alors que des centaines de pèlerins affluent vers la petite grotte, l’évêque du lieu, Mgr Francesco Macarone Palmieri, décide d’ouvrir une enquête. Chargé par le pape Léon XIII de se rendre en reconnaissance sur place, il est alors lui aussi saisi par cette vision mystérieuse.

«Avec un cœur joyeux, je peux affirmer que les présages de Castelpetroso sont les dernières marques de la Divine Miséricorde pour rappeler les égarés sur le droit chemin», écrira-t-il par la suite. «Moi aussi je peux témoigner qu’en me rendant dans ce lieu sacré, en me recueillant dans la prière, j’ai eu l’apparition de la Vierge». A la suite de l’évêque, d’autres pèlerins ont la chance de voir la Vierge. Doucement, un petite source s’écoule alors de la grotte. 

Un miracle

C’est alors que survient un miracle, ultime signe de la véracité de cette histoire incroyable. En novembre de la même année, deux hommes se rendent à pied à la grotte. L’un d’eux, Carlo Acquaderni, est accompagné de son fils Augusto, condamné par une tuberculose osseuse. Pour les médecins, l’enfant ne vivra plus longtemps. Son père lui fait boire à la source. Augusto récupère alors toutes ses facultés.  

Pour remercier la Vierge qui sauva son fils, Carlo Acquaderni entreprend alors de collecter des fonds pour élever un sanctuaire. La première pierre de cet édifice est posée le 28 septembre 1890. Dans l’immense basilique est peinte l’apparition décrite par les petites bergères. 

Patronne de la région

Près d’un siècle plus tard, en 1973, à la demande des évêques de la région du Molise, le Pape Paul VI proclame la Sainte Vierge Marie des Douleurs patronne de la région. Bien plus tard, en 1995, Jean Paul II vient s’y recueillir comme pèlerin. Chaque année, la basilique des sept douleurs attire une foule de pèlerins. Devant cette apparition étrangement silencieuse, les croyants viennent méditer sur ce mystère.

Les sept douleurs représentent les épisodes de souffrance de la vie de la Vierge. Il s’agit de la prophétie faite par Syméon à Marie, de la fuite en Egypte, de la disparition de Jésus enfant au temple pendant trois jours, de la via crucis, de l’agonie et la mort du Christ sur la croix, de la descente de la Croix, et enfin de la mise au tombeau. (cath.ch/imedia/cg/cd/bh)

Suite
Le sanctuaire de Notre-Dame des Douleurs a été édifié à Castelpetroso suite aux apparitions et à un miracle | Wikimedia Commons

Si les apparitions de la Vierge Marie à Lourdes ou à Fatima sont mondialement connues, et donnent lieu à de grands pèlerinages, la réputation d'autres n'a pas dépassé le cadre d'une région ou d'un pays. C'est le cas de diverses apparitions en Italie. I.Media propose d'en découvrir quelques unes.

Articles