International

Japon-Corée: les évêques contre le rejet en mer de l’eau de Fukushima

Les évêques catholiques sud-coréens et japonais ont dénoncé conjointement le projet de déverser de l’eau radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima dans le Pacifique. De nombreux scientifiques et organisations mettent en garde sur les risques pour la santé humaine et la vie marine.

Les autorités japonaises projettent de déverser plus d’un milliard de litres d’eau contaminée dans l’océan courant 2022, près de dix ans après le tsunami du 11 mars 2011, qui a provoqué l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima, sur la côte est du pays.

«Nous nous opposons au déversement de l’eau contaminée au tritium dans l’océan», ont souligné les Conférences épiscopales japonaise et coréenne, dans un message conjoint publié le 9 février 2021, rapporte Eglises d’Asie (EdA), l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris. Les évêques mettent en avant leur préoccupation pour la santé publique et la vie marine. «L’eau contient du tritium, un élément radioactif. Elle a été purifiée via un premier traitement, mais le second traitement des éléments radioactifs restants est encore à l’essai, et les résultats définitifs ne sont pas encore connus», note le message. Les prélats asiatiques notent aussi que de nombreux scientifiques, des écologistes et des organisations de pêche mettent en garde contre une telle démarche.

Incident coréen

Le Comité pour l’écologie et l’environnement des évêques coréens a également fait part de son inquiétude concernant la fuite d’eaux contaminées du 7 janvier 2021 dans la centrale nucléaire sud-coréenne de Wolseong, à Gyeongju, au sud-est du pays. L’Église coréenne a demandé aux autorités de mener une enquête approfondie et transparente sur l’incident et de prendre des mesures immédiates.

Les évêques japonais plaident depuis longtemps pour un abandon de l’énergie nucléaire dans le pays. En novembre 2019, lors de sa visite dans l’archipel, le pape François avait approuvé à demi-mot cette ligne.(cath.ch/eda/ucanews/rz)

Du 12 au 15 mars 2011, plusieurs réacteurs de la centrale de Fukushima ont explosé | © digital globe/Wikimedia/CC BY-SA 3.0
18 février 2021 | 12:06
par Raphaël Zbinden
Corée du Sud (34), écologie (15), Japon (80), Nucléaire (17)
Partagez!