Metro Park, à Panama, a été baptisé Parc Jean-Paul II à l'occaison de JMJ | © Grégory Roth
Suisse
Metro Park, à Panama, a été baptisé Parc Jean-Paul II à l'occaison de JMJ | © Grégory Roth

JMJ: Une veillée inoubliable pour les Suisses à Panama

29.01.2019 par Grégory Roth, de retour de Panama City

Dernière phase des JMJ au ‘Parc Jean-Paul II’ de Panama. Du 26 au 27 janvier 2019, les Suisses ont vécu une veillée inoubliable, avant de passer la nuit à la belle étoile, au milieu d’une marée humaine de près de 700’000 jeunes. Retour sur l’événement.

“Pendant la veillée avec le pape, nous allons entendre notre Fribourgeois Justin Schaller réciter le chapelet en italien, depuis le podium”, se réjouit Claire Jonard, responsable du groupe romand. En effet, les Suisses ont été beaucoup sollicités durant les cérémonies officielles des JMJ. A l’instar du Tessinois Dennis Pellegrini qui a présenté le continent européen et de la Jurassienne Marie Monnerat qui portait le drapeau suisse, lors de la célébration de bienvenue au pape, le 24 janvier.

Plus près de toi François

Tous les Suisses ont pu, un jour durant la semaine, obtenir un billet leur permettant d’occuper des zones VIP et d’assister de très près aux différentes célébrations. Et les trois gardes suisses, Didier Grandjean, Luca Mancarella et Vincent Perritaz, ont eu l’opportunité d’accéder dans les coulisses pour serrer la main au pape et le saluer en personne.

Au moment de la veillée, Romands et Tessinois sont tous réunis pour prier. Un gigantesque drapeau de douze mètres sur douze leur sert de tapis et permet de délimiter un ‘périmètre suisse’ – un petit îlot flottant au-dessus la marée humaine –, sur lequel tous pourront dormir le moment venu.

JMJ: le drapeau suisse géant érigé en chapiteau pendant la messe de clôture du dimanche à Panama| © Grégory Roth

Apprécier le calme

Si la touche festive est quasi omniprésente dans les liturgies panaméennes, des fois jusqu’à en agacer certains, beaucoup ont d’autant plus apprécié le calme et le recueillement lors de cette veillée. “C’est la première fois que l’on récite le Rosaire lors d’une veillée de JMJ”, s’accordent à dire les plus anciens du groupe. Et le réputé Ave Maria, de Schubert, entrecoupe les différents Mystères de cette prière.

Une fois la veillée terminée, la fête reprend. D’abord avec des artistes invités qui jouent sur le podium. Et plus tard dans la nuit, ce sont les pèlerins qui invitent à la danse, en interprétant des chants populaires, rythmés par leurs multiples instruments de percussion. En s’endormant à la veille du départ, les jeunes peuvent d’ores et déjà se remémorer les innombrables événements marquants, vécus durant ces derniers jours.

JMJ de Panama: les jeunes dansent et brandissent leur drapeau | © Grégory Roth

Des rencontres

“Pour moi. Ce sont les rencontres avec des jeunes du monde entier qui m’ont beaucoup marqué. On ne sait rien d’eux, ni leur langue, ni leur histoire, et pourtant on s’échange volontiers des sourires, des rires est des objets qui symbolisent notre pays”, témoigne Johan Salgat.

D’autres rencontres ont été planifiées. L’adjointe de l’ambassadeur de Suisse au Panama, basée au Costa Rica, est venue rencontrer ses 160 compatriotes. Tessinoise d’origine, Rita Duca a passé tout le vendredi et le samedi matin en compagnie des jeunes. “Les moments plus spirituels m’ont également beaucoup enthousiasmée”, confie la catholique pratiquante.

Rita Duca, vice-ambassadrice de Suisse en charge du Costa Rica, Nicaragua, Panama et Salvador | © Grégory Roth

Prolongations de séjours

Elle a prolongé sa présence pour aller rencontrer un jeune Suisse à l’hôpital de Panama durant le week-end. En effet, un jeune pèlerin Fribourgeois a dû être opéré de l’appendicite sur place. Son état de santé est bon, il doit cependant rester quelques jours supplémentaires pour se reposer. Et afin qu’il y ait de la compagnie, l’évêque des jeunes, Mgr Alain de Raemy, et son accompagnateur, Sylvain Queloz, prolongent également leur séjour de quelques jours.

Les Suisses sont arrivés sains et saufs à Genève, lundi 28 janvier, en début de soirée. A la foi comblés de joie et extrêmement fatigués, ils offrent leurs meilleurs pensées pour ceux qui restent à Panama. La plupart reprennent déjà les cours ou le travail le mardi 29, avec une semaine de rattrapage. La reprise s’annonce donc difficile pour certains. Aucun pourtant ne regrette un seul instant d’être parti aux JMJ de Panama. (cath.ch/gr)

JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama  | © Grégory Roth
JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama | © Grégory Roth
JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama  | © Grégory Roth
JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama | © Grégory Roth
JMJ: La veillée va débuter sur le Parc Jean-Paul II, à Panama  | © Grégory Roth
JMJ: La veillée va débuter sur le Parc Jean-Paul II, à Panama | © Grégory Roth
JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama  | © Grégory Roth
JMJ: La veillée sur le Parc Jean-Paul II, à Panama | © Grégory Roth

Le pape François est littéralement happé par les participants du pré-synode des jeunes | © Jacques Berset

Le pape François dévoile le thème des prochaines JMJ  

Le sanctuaire Notre Dame de la Délivrande, à Popenguine, au Sénégal (photo Wikimedia commons domaine public)

Sénégal: Plus 15'000 jeunes d’Afrique de l’Ouest aux 34e Journées mondiales de la jeunesse

Actualités ›