La chapelle Notre-Dame du Vorbourg, dans le Jura, accueille Mgr Gueneley, évêque émérite de Langres, pour la fête du Vorbourg 2016. (Photo: J-C Boillat/SCJP/DR)
Suisse
La chapelle Notre-Dame du Vorbourg, dans le Jura, accueille Mgr Gueneley, évêque émérite de Langres, pour la fête du Vorbourg 2016. (Photo: J-C Boillat/SCJP/DR)

Jura: La semaine du Vorbourg avec Mgr Gueneley

15.09.2016 par Grégory Roth, cath.ch

Les traditionnelles fêtes du Vorbourg, dans le Jura, sont consacrées au thème “Miséricordieux comme le Père”, du 11 au 18 septembre 2016. Durant cette semaine de festivités, Mgr Philippe Gueneley, évêque émérite de Langres, en Haute-Marne, accompagne les pèlerins jurassiens et assure des prédications quotidiennes.

Les fêtes du Vorbourg occupent une semaine de septembre depuis près de mille ans dans le cœur des Jurassiens. La chapelle aux multiples “ex-voto” accrochés aux murs vit pendant sept jours à un rythme de véritable sanctuaire marial. Avec quatre messes, un temps d’adoration et de pardon au quotidien, plusieurs paroisses de l’ensemble du Jura pastoral assurent l’animation des célébrations à tour de rôle.

Un prédicateur originaire du Jura français

Prédicateur invité pour cette année, Mgr Philippe Jean-Marie Joseph Gueneley est évêque émérite de Langres, en Haute-Marne. Né à Dole, dans le Jura français, ce professeur de lettres a été décoré Officier de la Légion d’honneur fin mars 2013. Sa devise épiscopale s’intitule “Serviteur de l’Évangile de Dieu”.

La semaine se terminera le 18 septembre par une grande messe des familles dans la matinée et une célébration de clôture dans l’après-midi. Sur place sera stationné le camping-car du “Rencar”, pour aménager un lieu d’accueil et d’écoute durant la journée.


Notre-Dame du Vorbourg

La chapelle jurassienne de Notre-Dame du Vorbourg domine la Birse, affluent du Rhin, à la sortie de la vallée de Delémont, dans le canton du Jura. Accroché à un éperon rocheux surplombant la rivière, elle veille pacifiquement sur la vallée. Construite sur les ruines d’un château, ce monument de la piété ancienne est le premier sanctuaire marial du Jura.

Le Vorbourg est un témoin de la foi vivante des Jurassiens d’aujourd’hui. Ses origines sont approximatives. Selon la tradition régionale, c’est au XIe siècle que remonte la construction d’une chapelle sur l’emplacement du chœur actuel du sanctuaire. Le château auquel elle appartenait était propriété des comtes d’Eguisheim. La chapelle aurait été consacrée en 1049 par le pape saint Léon IX, pape de 1049 à 1054, ressortissant lui-même de cette famille d’Eguisheim. C’est à cette époque que des ascensions au Vorbourg ont débuté, tous les mois de septembre.

Au cours des siècles qui suivirent, la chapelle et le château subirent, à plusieurs reprises, des déprédations du fait de la nature, spécialement lors du tremblement de terre du 18 octobre 1356, qui détruisit la ville de Bâle.

Vorbourg et le chiffe 9

L’histoire du Vorbourg semble également étroitement liée au chiffre 9. Suffisamment, en tous cas, pour interroger l’historien Jean-Louis Rais, qui énumérait quelques étranges coïncidences en 1999: la consécration prêtée par la tradition au pape Léon IX (9), en 1049: le couronnement de la Vierge, le 9ème mois de l’an 1869, par Pie IX (9); la construction de l’appartement et l’installation des premiers moines bénédictins, pour le 9e centenaire de la consécration, en 1949; l’ex-voto immortalisant la venue de Léon IX, peint en 1699. (cath.ch-apic/arch/gr)


Film d’annonce du Service de Communication du Jura pastoral (SCJP):


Une joyeuse ferveur lors de la messe de remise des diplômes de l'IFM 2017 à Bassecourt (Photo: Grégory Roth)

IFM: une remise de diplôme en terre jurassienne

L'assemblée de la Communauté ecclésiastique cantonale s'est tenue à Saignelégier. (Photo: SCJP)

Jura: la prise en charge du logement des prêtres fait encore débat à l'Assemblée de la CEC

Actualités ›