RTSreligion: Evelyne Oberson et Gabrielle Desarzens co-produisent la nouvelle émission Babel sur Espace 2. (Photo: Grégory Roth)
Suisse
RTSreligion: Evelyne Oberson et Gabrielle Desarzens co-produisent la nouvelle émission Babel sur Espace 2. (Photo: Grégory Roth)

Justice et Paix dit non à "No Billag"

22.01.2018 par Maurice Page

La Commission nationale Justice et Paix recommande de voter non à lʼinitiative “No Billag” soumise au peuple suisse le 4 mars prochain. Une victoire de lʼinitiative aurait de lourdes conséquences pour la démocratie et les minorités dans notre pays,relève l’organe consultatif de la Conférence des évêques suisses.

Le communiqué de Justice et Paix diffusé le 22 janvier 2018 note qu’en cas de suppression de la redevance radio et TV, lʼinformation et la formation de lʼopinion dépendraient de plus en plus de la capacité de financement dʼinvestisseurs puissants et la couverture médiatique relèverait davantage dʼintérêts politiques et économiques. La diversité et la qualité des offres régionales dans les différentes langues se verraient passablement compromises.

La Suisse vit de sa diversité culturelle et linguistique, rappelle Justice et Paix. Au regard de la cohésion sociale et du fonctionnement de la démocratie, il est essentiel de retrouver cette diversité dans lʼoffre du service public. Lʼinitiative “No Billag” envisage de soumettre les émissions radio, tv et les nouveaux médias à lʼéconomie de marché. Pour ses initiants, celui qui veut voir, entendre des programmes radio et TV doit payer uniquement ce qu’il consomme. Mais des pans entiers de la société ne pourraient pas survivre en se basant sur la loi de lʼoffre et de la demande. Avec la suppression des redevances radio/tv, les prestations ne pourraient notamment plus être équivalentes dans toutes les régions linguistiques de la Suisse. La cohésion nationale en pâtirait.

Grâce à la redevance le service public sʼest maintenu au-delà des frontières linguistiques et culturelles. Ce financement croisé est nécessaire afin de garantir une offre multiple et une diversité dʼopinions dans les régions linguistiques plus petites et au sein des minorités. La démocratie et le journalisme de qualité en pâtiraient, conclut Justice et Paix. (cath-ch./com/mp)


Dominique Voinçon (à g.) et Cyril Dépraz se retrouvent au studio pour les 20 ans de Hautes Fréquences. | © B. Hallet

Les 20 ans de “Hautes Fréquences“: l’actualité religieuse au grand angle

Sabine Pétermann et Fabien Hünenberger, webéditeurs responsables du portail thématique RTS religion | © Grégory Roth

Le site RTSreligion.ch fait peau neuve

Actualités ›