Suisse

La foi en mots: RÉSURRECTION

Françoise Gay a connu l’épreuve de la séparation et le poids des regards suspicieux. Sur ce chemin de croix, elle fait l’expérience de l’amour de Dieu, comme une présence protectrice qui lui redonne petit à petit goût à la vie.

La foi en mots: RÉSURRECTION

Françoise Gay a connu l’épreuve de la séparation et le poids des regards suspicieux. Sur ce chemin de croix, elle fait l’expérience de l’amour de Dieu, comme une présence protectrice qui lui redonne petit à petit goût à la vie.

Gepostet von Cath.ch am Mittwoch, 27. Mai 2020

François Gay aurait pu tout abandonner et quitter le navire. Encouragée par la réflexion synodale sur la famille à Rome (2014-2015), elle s’est engagée dans la pastorale de la famille du diocèse de Sion pour accompagner les personnes séparées à travers le cours «Revivre».

A ses yeux, l’Eglise devrait être comme une famille, soucieuse de chacun de ses membres et porteuse d’une tendresse particulière pour ses enfants qui souffrent. Elle s’engage pour davantage d’accueil. Elle témoignage de son parcours de vie lors de sessions diocésaines et, plus récemment, à la Maison des séminaires de Fribourg, où se forment les futurs prêtres de Suisse romande.

Série «La foi en mots»

Patience, miséricorde, conversion, fidélité, douceur, courage: l’univers lexical de la foi est d’une richesse inépuisable. cath.ch fait de ces mots un prisme pour dresser le portrait de différentes personnes dont le parcours de vie éclaire une facette particulière de la spiritualité chrétienne.

Françoise Gay | © Pierre Pistoletti
28 mai 2020 | 17:00
par Pierre Pistoletti
Partagez!