Vatican

La police italienne arrête un islamiste voulant attaquer la basilique Saint-Pierre

Un Somalien d’une vingtaine d’années voulant commettre un attentat contre la basilique Saint-Pierre au Vatican le jour de Noël a été arrêté par les forces de sécurité italiennes, a rapporté le journal romain Il Messaggero le 17 décembre 2018.

Selon le quotidien, le jeune homme lié à la branche somalienne de l’organisation Etat islamique. Il a été arrêté le 13 décembre dans le sud de l’Italie, après des écoutes téléphoniques. Dans une des phrases interceptées, il aurait fait part de son souhait d’attaquer au moment de Noël la «plus grande des églises» d’Italie, c’est-à-dire la basilique Saint-Pierre de Rome.

Contrôles renforcés au Vatican

En tant que centre du catholicisme, le Vatican figure en bonne place des lieux menacés par les différents groupes islamistes, à commencer par l’organisation Etat islamique. Depuis plusieurs années, les contrôles ont été renforcés aux abords de la basilique Saint-Pierre, en particulier lors des apparitions publiques du pape. En août 2017, le Bureau de presse du Saint-Siège avait ainsi indiqué que le niveau de sécurité était «déjà très fort». (cath.ch/imedia/xln/gr)

La basilique Saint-Pierre de Rome | Flickr/Tjflex2/CC BY-NC-ND 2.0
18 décembre 2018 | 17:59
par Grégory Roth
Partagez!