Suisse

Lausanne: la basilique Notre-Dame va gagner en beauté intérieure

La basilique Notre-Dame, à Lausanne, va retrouver tout son éclat. La dernière phase de rénovation de l’église du Valentin, qui concerne les espaces intérieurs, a été votée le 20 novembre 2018.

«C’est un grand pas en avant», se réjouit Silvia Kimmeier, présidente du conseil de paroisse. Elle espère que ce vote positif fera «courroie d’entraînement» et permettra d’envisager à l’avenir d’autres projets.

Les travaux, devisés à 10,86 millions de francs, sont destinés à remettre en état des structures qui datent pour certaines de 75 ans. Le Canton et la Ville prendront à leur charge la rénovation des éléments fonctionnels, tels que le chauffage, la ventilation et l’électricité. Concernant les aspects décoratifs intérieurs, tels que les fresques ou les vitraux, le financement devrait être assuré par une fondation.

Un ascenseur dans le clocher

Au niveau du clocher un grand réaménagement interne est prévu. Les locaux des servants de messe seront regroupés et installés dans la souche du clocher. Ils seront répartis dans les trois étages supérieurs et abriteront le bureau du sacristain ainsi que des espaces de rangement. Cette distribution verticale sera rendue plus accessible par l’installation d’un ascenseur.

Silvia Kimmeier rappelle que la rénovation du bâtiment était devenue urgente dès 2000, quand une pierre de l’édifice construit en 1835 était tombée dans la rue. La première phase de travaux, de 2005 à 2008 avait concerné le clocher. La seconde, de 2011 à 2013, les façades et les toitures.

La présidente de paroisse précise que le projet est sur le point d’être déposé. Elle espère que les travaux pourront commencer déjà fin 2019. Leur durée est estimée à deux ou trois ans.

Silvia Kimmeier souligne l’importance de cette restauration pour une église qui accueille 800 personnes pour les messes du weekend et plus de 550 pour les offices en semaine. (cath.ch/rz)

La basilique Notre-Dame, dans le quartier du Valentin à Lausanne, a été construite en 1835 | © Bernard Litzler
23 novembre 2018 | 09:36
par Raphaël Zbinden
Partagez!