Suisse

Lausanne: Severini illumine à nouveau la basilique Notre-Dame

La paroisse Notre-Dame de Lausanne a dévoilé la fresque de Gino Severini dont la restauration est achevée. L’œuvre du peintre italien qui a retrouvé tout son éclat sera visible deux semaines avant de retourner sous les échafaudages qui la protègeront des travaux de restauration de la basilique.

Les couleurs de la fresque de Gino Severini ont retrouvé leur éclat et contrastent avec la grisaille de la basilique dont le chantier de restauration a commencé. La voute, entièrement recouverte de feuilles d’or, réverbère avec douceur la lumière de puissants projecteurs sur la quarantaine de personnes venues admirer la fresque enfin restaurée.

Les couleurs ont retrouvé leur éclat et la voute a été recouverte de feuilles d’or | © Bernard Hallet

Face au groupe, Silvia Kimmeier, la présidente du Conseil de paroisse de Notre-Dame, n’a pas de mots assez élogieux à l’endroit de l’équipe de spécialistes qui ont œuvré à la restauration de fresque absidiale de la basilique Notre-Dame de Lausanne. Après six mois de travaux, l’œuvre a retrouvé tout son éclat.

«L’équipe a travaillé à la suppression de la couche de crasse, de suie et de poussière qui ternissait l’œuvre de Gino Severini», détaille Eric-J. Favre-Bulle, de l’atelier Saint-Dismas. «Nous avons aussi fixé la pellicule picturale et sécurisé la fresque qui menaçait, par endroits, de tomber».

Le conservateur-restaurateur signale aussi le travail qui a consisté à supprimer des brillances ajoutées lors de la première restauration de 1976. «La fresque a ainsi retrouvé son aspect mat original», ajoute son confrère Julian James. Il reste encore quelques retouches à effectuer au bas de la fresque. «Nous y travaillerons pendant le chantier de restauration de la basilique».

Détail de la fresque | © Bernard Hallet

L’œuvre du peintre italien est en effet révélée au public pendant deux semaines seulement. Elle sera ensuite à nouveau enchâssée dans les échafaudages et une palissade de bois qui la protègera du chantier de restauration de la basilique.

Le nettoyage, la consolidation et la restauration du décor d’origine de la basilique vont suivre celle de la fresque de Severini. «Nous allons procéder en deux temps», précise Christophe Amsler, l’architecte mandaté par la paroisse. La moitié occidentale de la basilique sera restaurée jusqu’à l’hiver 2022. Suivra l’autre moitié dont l’achèvement des travaux est prévu en décembre 2023. (cath.ch/bh)

Six mois de travaux ont été nécessaires pour redonner son lustre à l'oeuvre de Gino Severini | © Bernard Hallet
13 août 2021 | 14:28
par Bernard Hallet
Partagez!