Robert Richter, avocat du cardinal Pell, a décidé de ne pas défendre son client en appel. | © Keystone
International
Robert Richter, avocat du cardinal Pell, a décidé de ne pas défendre son client en appel. | © Keystone

L'avocat du cardinal Pell renonce à le défendre en appel

06.03.2019 par Kath.ch, traduction et adaptation Bernard Hallet

L’avocat de la défense Robert Richter ne représentera pas le cardinal George Pell dans la procédure d’appel, a-t-il annoncé le 6 mars 2019. Le cardinal australien a été emprisonné fin février après avoir été reconnu coupable d’abus sexuel fin février.

“Je suis en colère contre le verdict parce que je pense qu’il est inéquitable”. Maître Robert Richter est cité par le quotidien Sydney Morning Herald. En même temps, l’avocat nie avoir démissionné de son travail dans l’équipe de défense de Pell. “Si nécessaire“, il est disponible pour des consultations.

L’avocat doutait qu’en tant que défenseur, il ait eu “suffisamment d’objectivité” pour plaider en appel, a expliqué un autre défenseur du cardinal. Le cabinet d’avocats de l’éminent avocat a confirmé que Robert Richter n’avait pas l’habitude de mener un procès et d’interjeter appel.

L’appel examiné en juin

Le cardinal a été reconnu coupable, fin décembre 2018, d’un chef de pénétration sexuelle et de quatre chefs d’attentat à la pudeur contre deux jeunes alors âgés de 12 et 13 ans dans les années 1990. La décision n’a été rendue publique que fin février pour des raisons légales. Il doit rester en détention jusqu’au prononcé de la sentence le 13 mars 2019. L’ex n° 3 du Vatican continue de clamer son innocence et a donc fait appel de la décision de la cour.

L’audience concernant cet appel a été fixée aux 5 et 6 juin prochains, a précisé le porte-parole de la Cour suprême de Victoria. Il s’agira pour la Cour de décider si le recours est recevable, et si l’ancien numéro trois du Vatican doit être rejugé. (cath.ch/kath.ch/kna/bh)


Le pape a demandé aux juges de réduire la distance entre la reconnaissance juridique et la pratique. | © Mazur/episkopat.pl

Le pape exhorte les juges à défendre les plus pauvres

Le recours en appel de l'ancien préfet du Secrétariat pour l'économie doit être étudié les 5 et 6 juin. | © Keystone

Le cardinal Pell ne veut pas multiplier les recours

Actualités ›