Suisse

Le cardinal Koch s'accommode de sa baisse de salaire

Le pape François a annoncé, le 24 mars 2021, une baisse des salaires des membres de la curie. Parmi eux, le cardinal suisse Kurt Koch, estime qu’il «peut vivre avec ça».

Par Raphael Rauch, kath.ch/traduction et adaptation: Raphaël Zbinden

La pandémie de coronavirus cause d’énormes problèmes financiers au Vatican. L’une des principales sources de revenus du petit Etat est en effet les Musées du Vatican, qui sont restés fermés une grande partie de l’année. Face à cette préoccupante situation, le pape François a publié le 24 mars un motu proprio (lettre apostolique de l’initiative du pape) annonçant une baisse des salaires pour la Curie romaine. Un ensemble de mesures qui ne touche pas les employés laïcs aux bas salaires.

Le pape ne veut pas licencier

Le cardinal Koch relève que «le pape François ne veut pas licencier d’employés. Il a préféré réduire le salaire des cardinaux et des chefs de dicastère de 10%, celui des secrétaires de 8% et celui des prêtres et des religieux de 3%». Pour l’ancien évêque de Bâle, la perte mensuelle est ainsi de 500 euros. A partir du 1er avril 2021, son salaire sera donc de 4’500 euros. «Il est possible de vivre avec cela», assure-t-il. Le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens remercie aussi toutes les personnes qui se sont inquiétées pour lui. kath.ch a en effet reçu un certain nombre de lettres de fidèles préoccupés par les effets des mesures d’austérité sur le prélat suisse.

Les archevêques chefs de dicastère gagneraient, eux, entre 3’000 et 4’000 euros, les évêques 3’000, et les prêtres 1’200. (cath.ch/kath/rr/arch/rz)

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens | © Grégory Roth
29 mars 2021 | 11:44
par Rédaction
Partagez!