Les migrants traversent souvent la mer au péril de leur vie. | © Coast Guard News/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>
Vatican
Les migrants traversent souvent la mer au péril de leur vie. | © Coast Guard News/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Le cardinal Parolin participera à la signature du Pacte mondial sur les migrations

05.12.2018 par I.MEDIA

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, conduira la délégation  qui se rendra au Maroc pour le sommet sur les migrations des 10 et 11 décembre 2018. Le prélat a confirmé lui-même la nouvelle au site catholique anglophone Crux.

Au cours de ce sommet des Nations Unies à Marrakech, le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières doit être adopté. Selon le cardinal Parolin, le Saint-Siège a significativement collaboré à l’élaboration de ce document, en particulier à travers la Section pour les migrants et les réfugiés du Dicastère pour le service du développement humain intégral.

Ce document, a poursuivi le haut prélat, est un bon point de référence pour aborder collectivement le sujet des migrations. Il s’agit donc d’un outil utile, a-t-il assuré en exprimant sa déception que certains pays – dont l’Italie et les Etats-Unis – refusent d’adhérer à ce pacte. “Espérons que cela ne mine pas les efforts pour affronter ce sujet”, a-t-il ajouté.

Le pape François a salué les négociations autour de ce pacte à plusieurs reprises. Celles-ci doivent permettre de garantir assistance et protection aux réfugiés à l’avenir, avait-il ainsi espéré lors de l’Angélus du 17 juin dernier.(cath.ch/imedia/xln/mp)


Les comptes du Saint-Siège sont désormais sous haute surveillance (Photo:Images Money/Flickr/CC BY 2.0)

Le réviseur général du Vatican élevé au rang "d'autorité anticorruption"

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican | © Jacques Berset

Les Accords du Latran au cœur d'une table ronde au Vatican

Actualités ›