Vatican

Le cardinal Sarah demande le retour du rite tridentin à St-Pierre

Le cardinal Robert Sarah a adressé, le 29 mars 2021, au pape François un plaidoyer pour un retrait des récentes normes limitant la forme extraordinaire du rite romain dans la basilique Saint-Pierre.

Le 12 mars dernier, la Secrétairerie d’État avait émis une instruction supprimant les célébrations individuelles et limitant la célébration de la forme extraordinaire du rite romain (communément appelé tridentin) dans la basilique vaticane. Une décision qui a provoqué une certaine incompréhension au sein de la Curie.

Comme le rappelle le cardinal Sarah, dans sa lettre publiée par le vaticaniste Sandro Magister sur le site Diakonos.be, les cardinaux Raymond Burke, Gerhard Müller et Walter Brandmüller, ont avant lui pris la plume pour exprimer leurs interrogations et leur mécontentement.

Des décisions qui «manquent de justice»?

Le cardinal Sarah, dont la démission à son poste de préfet a été acceptée le 20 février dernier, avait prévenu dans un récent entretien qu’il ne comptait pas s’arrêter de travailler. Par cette longue lettre, il sort donc de sa retraite et «supplie humblement le Saint-Père de décider du retrait des récentes normes décrétées par la Secrétairerie d’État».

Il y dénonce vigoureusement des décisions «qui manquent autant de justice que d’amour, qui ne correspondent pas à la vérité ni au droit, qui ne contribuent pas à la dignité de la célébration, à la participation dévote à la Messe ni à la liberté des enfants de Dieu mais les mettent plutôt en péril».

Entrées en vigueur le 22 mars dernier, les dispositions concernant les messes à Saint-Pierre ont été prises par la Première section de la Secrétairerie d’État afin que «les saintes messes dans la basilique Saint-Pierre se déroulent dans un climat de recueillement et de dignité liturgique». (cath.ch/imedia/hl/rz)

Le cardinal Robert Sarah défend la pratique du rite extraordinaire romain | © Antoine Mekary I.Media
29 mars 2021 | 14:05
par I.MEDIA
Partagez!