Suisse

Le diocèse de Bâle change les dénominations pour ses agents pastoraux laïcs

Le Conseil épiscopal du diocèse de Bâle a avalisée le 12 mars 2020, les nouvelles dénominations pour ses agents pastoraux laïcs. Ce changement s’inscrit dans le cadre d’une meilleure reconnaissance de leur ministère.

Au 1er août 2020, de nouvelles dénominations entreront en vigueur pour la partie francophone du diocèse de Bâle, explique dans un courrier du 28 mai 2020 l’Abbé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral. La partie germanophone avait déjà opéré ce changement en 2019.

La catégorie professionnelle assistant-e pastroral-e est remplacée par théologien-ne en pastorale. Selon la manière de désigner les fonctions dans le Jura pastoral, les nouvelles dénominations seront: théologien-ne en pastorale en ministère paroissial, théologien-ne en pastorale membre de service, théologien-ne en pastorale responsable de service, théologien-ne en pastorale responsable de communauté.

Dès le 1er août, tous les documents, descriptifs de fonction, cahiers des charges utiliseront la nouvelle dénomination, précise le vicaire épiscopal. Les nouvelles missions canoniques, au 1er août 2020, comporteront la nouvelle dénomination. Les anciennes missions canoniques ne seront cependant pas refaites.

Dans le diocèse de Bâle, et ailleurs en Suisse alémanique, la question de la dénomination des postes pastoraux a fait l’objet de débats assez vifs. Pour beaucoup d’agents pastoraux, les termes utilisés sont une marque de reconnaissance ou non de leur compétence professionnelle et de leur ministère. (cath.ch/mp)

Dans le Jura, les assistant-e-s pastoraux deviennent des théologien-nes en pastorale | Photo prétexte | Sabine Rüthemann
29 mai 2020 | 10:59
par Maurice Page
Partagez!