Le diocèse de Saint-Gall qualifie d'»intolérables» les déclarations de Mgr Eleganti sur l'homosexualité

Le diocèse de Saint-Gall rejette fermement les déclarations de Mgr Marian Eleganti sur l’homosexualité. L’évêque auxiliaire de Coire a évoqué, le 24 août 2018, un lien entre l’homosexualité et le scandale des abus dans l’Église catholique.

Mgr Eleganti a exprimé ses positions dans une interview à la chaîne de télévision catholique américaine EWTN, dans le cadre de la Rencontre mondiale des familles, en Irlande. Le prélat a considéré qu’un lien existait entre abus sexuels et homosexualité. Soulignant que dans 90% des cas, en Pennsylvanie, les victimes étaient de jeunes hommes pubères, notamment des séminaristes, il a estimé que ces actes étaient en relation directe avec une inclination homosexuelle. «Peut-être que cela apporterait quelque chose d’avoir un peu plus de lucidité avant de considérer l’homosexualité comme une variante de la création de même valeur que le mariage hétérosexuel», a ajouté l’évêque auxiliaire.

A l’encontre des efforts de prévention

«Nous nous distançons clairement de la déclaration de l’évêque auxiliaire Marian Eleganti. Il est intolérable que le thème des abus soit lié à celui de l’homosexualité», a réagi le diocèse de Saint-Gall sur sa page Facebook, le 27 août 2018. «Une telle déclaration va à l’encontre des efforts sérieux visant à prévenir de futures agressions sexuelles et à accepter les actes répréhensibles commis contre les victimes, poursuit le texte du diocèse. Il blesse les homosexuels dans leur dignité en particulier, ce qui est inacceptable». (cath.ch/kath/gs/rz)

Lucerne Mgr Marian Eleganti, évêque auxiliaire de Coire |© Jacques Berset
27 août 2018 | 17:31
par Raphaël Zbinden
Partagez!