Vatican

Le pape François a «une passion pour l’enseignement», selon un ancien étudiant

Le pape François est «un grand éducateur», souligne le Père jésuite Diego Fares, auteur dans la revue La Civiltà Cattolica et ancien élève du pontife, au cours d’un entretien avec Radio Vatican.

Selon le Père Fares, la méthode éducative du Père Bergoglio à l’époque se caractérise notamment par une «patience» particulière. Etudiant à Buenos Aires, en Argentine, sous la responsabilité du Père Bergoglio lorsqu’il était provincial des jésuites dans les années 1970, le Père Fares relate à quel point le futur pape éprouvait une véritable «passion» pour l’enseignement.

Pédagogie de la miséricorde

Laquelle est née de l’éducation qu’il a reçue des salésiens dans son enfance lorsqu’il était pensionnaire au collège des Saints-Anges à Buenos Aires, explique le jésuite. Formation que le Père Bergoglio a ensuite appliquée chez les jésuites lorsqu’il est devenu provincial.

Le Père Jorge Maria Bergoglio a ensuite élaboré sa propre conception de la formation, se rappelle le jésuite, qui consistait à «nous insérer dans un processus au sein duquel nous discernions avec lui».

Toujours «avec une charité discrète»

«C’est la pédagogie de la miséricorde, explique le Père Fares, qui ne malmène pas les limites» de ses élèves «mais les traite avec un amour et une patience infinies». Le religieux affirme n’avoir jamais vu durant ses études le Père Bergoglio agir par «impulsion» malgré «sa nature préoccupée», mais toujours «avec une charité discrète».

Une méthode que le pape François met toujours en pratique, notamment lorsqu’il fait face à des enfants, comme en témoignent ses nombreux échanges avec eux lors de ses visites paroissiales ou encore récemment avec les nouveaux confirmés au stade San Siro à Milan. (cath.ch/imedia/ah/be)

Le pape François a «une passion pour l’enseignement»
4 avril 2017 | 10:44
par Jacques Berset
Partagez!