Vatican

Le pape François demande de préserver la présence chrétienne en Irak

Le pape François, recevant le 25 janvier 2020 en audience au Vatican le président irakien Barham Saleh, lui a demandé préserver la présence historique des chrétiens dans le pays, «dont ils sont partie intégrante».

Lors de la discussion avec le président de l’Irak, le pontife relevé la contribution significative qu’apportent les chrétiens à la reconstruction du tissu social dans ce pays profondément divisé, en mettant en évidence la nécessité de garantir leur sécurité et une place dans le futur du pays.

Depuis l’invasion américaine de l’Irak en 2003, qui a complètement déstructuré le pays, la présence chrétienne a fortement diminué. L’émigration a encore augmenté avec la prise de Mossoul et de la Plaine de Ninive par les terroristes de Daech (le soi-disant Etat islamique) durant l’été 2014.

L’insécurité demeure

Les djihadistes chassés de la région, les chrétiens ne sont pas retournés à Mossoul et moins de la moitié d’entre eux se sont réinstallés dans les villages chrétiens de la Plaine de Ninive. Pour nombre d’entre eux, la confiance dans leurs voisins musulmans est définitivement perdue.

Le président irakien a aussi échangé avec Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Vatican, ainsi qu’avec Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats. La discussion a porté sur les grands défis en termes de reconstruction, de défense de la souveraineté et de gestions des graves crises que le pays traverse encore aujourd’hui.

Le pays où vécut le prophète Abraham

A la suite de la rencontre, le président Saleh a déclaré sur Twitter que son pays, «où vécut notre prophète Abraham et le lieu de rencontre des religions célestes» devrait être un phare de modération et une oasis de stabilité, de paix et de dialogue. Il a rapporté avoir parlé «en profondeur» de la situation irakienne et que le pontife lui avait partagé son inquiétude quant à la sécurité des chrétiens irakiens, présence historique que le Vatican souhaite voir sauvegardée.

C’est la troisième fois que le pape et le président irakien se rencontrent depuis 14 mois, après les visites effectuées par ce dernier à Rome en novembre 2018 et en juin 2019. Alors que le pape a manifesté sa volonté de se rendre en Irak à plusieurs reprises, la possibilité d’un voyage pontifical en Irak en 2020 n’a toutefois pas été évoquée. (cath.ch/imedia/cd/be)

Le pape François, recevant le 25 janvier 2020 en audience au Vatican le président irakien Barham Saleh | © Vatican Media
26 janvier 2020 | 18:05
par Jacques Berset
Barham Saleh (1), Daech (141), Irak (198), Mossoul (44), pape françois (1893)
Partagez!