Vatican

Le pape François rappelle la nécessité de l'attention aux plus faibles

Pour le pape François, l’attention aux plus faibles est une voie privilégiée pour transmettre «la paix et la joie du Ressuscité», a déclaré le pape François le 24 février 2020. L’évêque de Rome recevait en audience au Vatican les membres de l’association caritative Pro Petri Sede (Pour le Siège de Pierre), actuellement en pèlerinage dans la Ville sainte.

Le pontife a rappelé à cette occasion que l’Eglise a besoin de catholiques «pétris de l’Evangile» capables d’apporter «la paix et la joie du Ressuscité».

Non à la «culture du déchet»

«Dans la course effrénée à l’avoir, à la carrière, aux honneurs ou au pouvoir, les faibles et les petits sont parfois ignorés et rejetés», a déclaré le pape François. A force de courir, de conquérir tout et tout de suite, celui qui reste en arrière «gêne», a-t-il insisté, et est considéré comme un déchet. «Combien de personnes âgées, d’enfants à naître, de personne handicapées, de pauvres sont considérés comme inutiles», a-t-il déploré.

Option préférentielle pour les pauvres

En prônant «l’option préférentielle pour les pauvres», l’Eglise catholique s’appuie sur des hommes et des femmes de bonne volonté et pétris de l’Evangile, a déclaré le pape François, pour porter à toute personne dans le besoin «la paix et la joie du Ressuscité». Ceux qui apportent leur contribution caritative à la vie de l’Eglise deviennent ainsi «le sel et la lumière qui redonnent à tant de personnes le goût de la vie».

Appel à la conversion écologique

L’Eglise catholique fait face à de nombreux défis, a encore indiqué le pape, citant les guerres et leurs conséquences, les déplacements des personnes, la pauvreté ou encore la dégradation de l’écosystème. «Il est urgent que cesse l’exploitation des plus pauvres», a-t-il martelé, et que cessent les atrocités qui jettent de nombreuses personnes sur la route de l’exil. La sauvegarde de la Maison commune appelle chacun à une «conversion écologique».

Les membres de Pro Petro Sede – une association originaire du Bénélux, fondée au XIXe siècle, qui apportent son soutien financier et spirituel aux œuvres sociales et caritatives liées aux œuvres du Saint-Siège – sont reçus par le pape tous les deux ans. C’est un moyen de soutenir «l’action missionnaire de l’Eglise» en lutte pour le développement humain intégral de toute personne, a souligné le pape François. (cath.ch/imedia/pad/be)

Les membres de l'association caritative Pro Petri Sede reçus par le pape François le 24 février 2020 | les membres de l'association caritative Pro Petri Sede Vatican Media
24 février 2020 | 15:58
par Jacques Berset
Partagez!