“Dieu est amour qui aime, qui se donne, qui appelle et qui surprend“, a affirmé le pape lors de de son homélie. | Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
International
“Dieu est amour qui aime, qui se donne, qui appelle et qui surprend“, a affirmé le pape lors de de son homélie. | Church of England/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0

Le pape invite les Bulgares à se projeter avec le Seigneur vers l’avenir

05.05.2019 par I.MEDIA

Les chrétiens doivent découvrir l’œuvre du Seigneur dans leur passé pour mieux se “projeter avec Lui vers l’avenir“, a déclaré le pape François au cours de la messe dominicale célébrée à Sofia le 5 mai 2019.

“Dieu est amour qui aime, qui se donne, qui appelle et qui surprend“, a insisté le pontife tout au long de son homélie. Être croyant selon lui implique d’avoir confiance en l’Amour de Dieu plus grand que toute limite ou tout péché. Car dans le succès comme dans les erreurs, le Christ “reviendra toujours nous appeler pour nous inviter à jeter les filets“.

Les chrétiens sont donc invités à regarder et à découvrir ce que le Seigneur a fait dans leur passé afin de se projeter avec Lui vers l’avenir, a déclaré le chef de l’Eglise catholique devant une petite foule de quelque 8000 personnes brandissant des drapeaux bulgares mais aussi libanais ou polonais.

Psychologie de tombeau

Le Seigneur sait combien est forte la tentation de la nostalgie du passé, de retourner aux choses d’avant. Mais cette psychologie de tombeau invite toujours au découragement et à baisser les bras. Tout semble chaque fois se dérouler dans la normalité alors qu’en réalité, la foi “s’épuise et dégénère en mesquinerie“.

Le pape a alors appelé les Bulgares à retrouver un esprit de jeunesse. Il a souligné à quel point une Eglise comme une personne n’est pas jeune par son âge mais par la force de l’Esprit. Celui-ci en effet, invite à témoigner de l’amour du Christ, capable de résister aux “pathologies de l’individualisme consumériste et superficiel“.

“Amoureux du Christ, témoins vivants de l’Evangile en tout recoin de cette ville, n’ayez pas peur d’être les saints dont cette terre a besoin“, a-t-il lancé solennellement. “Vous arriverez à être ce dont le Père a rêvé quand Il vous a créé“.

Après la messe, le pape François rejoindra la nonciature où il passera la nuit. Pour sa seconde journée en Bulgarie, il sera attendu dès 8h15 au camp de réfugié de Vrazhdebna, à 8 km de Sofia où il rencontrera des familles syriennes et irakiennes. (cath.ch/imedia/ah/bh)


Port-Louis, la capitale de l'Ile Maurice, se prépare à accueillir le pape François. | © Flickr/ bebopeloula/CC BY-NC-ND 2.0

L'île Maurice se prépare à accueillir le pape François

La cathédrale d'Albano du Latium | DR

Le pape François se rendra à Albano le 21 septembre

Actualités ›