Le secret de la confession au menu de la visite à Rome des évêques australiens

Le pape François recevra les évêques australiens en visite ad limina sur fond de polémique autour du secret de confession. La visite ad limina apostolorum (»au seuil [des basiliques] des apôtres») est la visite quinquennale que tout évêque catholique est tenu de faire à Rome.

L’ensemble des évêques australiens sera reçu à Rome par le pape François à l’occasion de leur prochaine visite ad limina, a rapporté le média australien The New Daily le 2 avril 2019. Cette visite sera notamment l’occasion d’échanger avec les responsables du Saint-Siège sur le secret de la confession.

Obligation de dénoncer les cas d’abus sexuels

Sur fond de polémique autour du secret de confession en Australie, une loi rentrée en vigueur le 31 mars 2019 dans le territoire de la capitale australienne, veut obliger les prêtres à dénoncer les cas d’abus sexuels sur les enfants, y compris lorsqu’ils en ont eu connaissance à travers une confession.

Une possibilité rejetée par Mgr Christopher Prowse, archevêque de Canberra et Goulburn, qui a toutefois souligné que la confession était une occasion d’inciter un coupable de tels faits de se dénoncer à la justice.

Par ailleurs, ce nouveau déplacement intervient alors que le recours en appel du cardinal George Pell doit être étudié par la justice australienne les 5 et 6 juin. Le 13 mars 2019, le cardinal âgé de 77 ans a été condamné à six ans de prison pour agressions sexuelles sur mineurs. La dernière visite ad limina des prélats d’Australie au Vatican remonte à 2011. (cath.ch/imedia/cg/be)

Mgr Christopher Prowse, archevêque de Canberra et Goulburn, s'oppose à la levée du secret de la confession | © cgcatholic.org.au
3 avril 2019 | 14:13
par Jacques Berset
Partagez!