Suisse

Le village de Saillon célèbre trois ordinations

«C’est beau et cela fait du bien de se retrouver si nombreux pour une occasion si heureuse», a relevé Mgr Jean-Marie Lovey, évêque du diocèse de Sion, devant la foule réunie à Saillon le 27 juin 2021. L’ordination de trois enfants du village a été un moment fort, pour la communauté locale et l’Eglise en Valais.

Rassemblée aux portes du village médiéval, sur la tribune d’une cathédrale à ciel ouvert entourée de vignes, la foule a vécu avec intensité l’engagement définitif de Christian Thurre comme diacre permanent et des deux frères Valentin et Simon Roduit comme prêtre diocésain et chanoine du Grand Saint-Bernard.  

Un engagement définitif

Christian Thurre a été le premier appelé par l’évêque. Avec le consentement explicite de son épouse Marie-France, il a promis «d’accomplir sa fonction de diacre avec charité et simplicité de coeur pour aider l’évêque et ses prêtres et faire progresser le peuple chrétien.» Il exercera ce ministère, dans l’esprit de l’encyclique Laudato si du pape François, essentiellement dans le cadre de son activité professionnelle au service de l’environnement du canton du Valais.

Simon et Valentin Roduit, ainsi que ChristianThurre, se sont allongés pendant la litanie des saints | © Bernard Hallet

Valentin et Simon Roduit ont ensuite promis d’accomplir avec sagesse et dignement le ministère de la Parole et la célébration des mystères du Christ dans les sacrements comme prêtres. «Viens Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants. Vient Esprit-Saint nous brûler de ton feu», chante la chorale avec enthousiasme.

Appel à la cohorte des saints

Alors que les trois ordinands sont prosternés sur le sol, l’assemblée invoque sur eux le patronage des saints de la cohorte des apôtres et des martyrs antiques aux saints contemporains, Maurice Tornay, Jean Paul II ou Marguerite Bays.

Survient alors l’ordination proprement dite par l’imposition des mains de l’évêque et la prière à l’Esprit-Saint. En silence Mgr Jean Marie Lovey et Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque émérite de Tours, ont tenu leurs mains sur la tête de Christian, Valentin et Simon.

Le diacre est revêtu de l’étole et de la dalmatique apportée par son fils et son petit-fils. Il reçoit des mains de l’évêque l’évangéliaire en signe de sa mission d’annoncer l’Evangile.

Les deux nouveaux prêtres reçoivent l’étole et la chasuble, symbole de la charité du Christ, remises par leur famille. L’évêque leur oint les mains avant de leur remettre la patène et le calice qui serviront au sacrifice de la messe.

Seule concession au covid: le traditionnel baiser de paix de la soixantaine de prêtres présents n’a pas été manifesté par une accolade, mais par une inclination à distance réglementaire.

Environ 500 personnes ont participé à la célébration organisée à Saillon, au pied des vignes | © Bernard Hallet

«Jésus nous précède toujours»

Dans nos vies, Jésus nous précède toujours, a rappelé Mgr Lovey dans son homélie. Il se fait pour nous parole et nourriture. Tel est le coeur du ministère du prêtre. La question de Jésus à Simon-Pierre à la fin de l’évangile de Jean: «M’aimes-tu?» en est le résumé.

Après l’ordination, les deux nouveaux prêtres rejoignent l’évêque à l’autel pour la célébration eucharistique.

«Vous êtes nos témoins et nos gardiens. Priez pour nous», lance à la foule Simon Roduit, à l’issue de la célébration.Les deux nouveaux prêtres restent sur l’estrade pour bénir personnellement les nombreux fidèles qui viennent les solliciter.

Une communauté en fête

Comme il se doit dans un canton catholique, les autorités civiles communales, cantonales et fédérales ont honoré la célébration de leur présence. Le Conseiller fédéral fribourgeois Alain Berset a adressé ses salutations. Simon et Valentin Roduit sont les deux fils du Conseiller national démocrate chrétien Benjamin Roduit. Christian est le fils du journaliste et publiciste Pascal Thurre, l’initiateur de la vigne à Farinet. A Saillon, la famille et la communauté cela compte. Les neufs caves du village se sont associées pour une cuvée spéciale dédiée aux nouveaux prêtres et diacre et servie à la fin de la célébration. La joie des retrouvailles se lit sur les visages. La fanfare égaie la place.

Les enfants et petits-enfants de Christian Thurre ont remis à l’évêque une canne ayant appartenu à l’Abbé Pierre qui fut naguère le propriétaire honoraire de la vigne à Farinet, accompagnée d’une de ses pensées: «La vie c’est le peu d’années qui nous est donné pour apprendre à aimer». (cath.ch/mp)

Les frères Simon et Valentin Roduit ainsi que Christian Thurre ont été ordonnés prêtres et diacre le 27 juin à Saillon | © Bernard Hallet
28 juin 2021 | 08:00
par Maurice Page
Partagez!