L'évêque de Fatima voit son élévation au cardinalat comme un «don» du pape à son diocèse

 La nomination d’un évêque comme cardinal établit un «lien privilégié» entre son diocèse et le Souverain pontife, a estimé le futur cardinal Mgr Antonio dos Santos Marto, évêque de Fatima (Portugal), le 28 juin 2018 lors d’une rencontre avec la presse romaine.

Recevoir la barrette rouge est une «surprise pleine d’émotion», a confié Mgr dos Santos Marto qui a appris la nouvelle par le nonce apostolique au Portugal. Cette nomination est une «mission pour l’Eglise universelle», a poursuivi le prélat qui compte assurer le pape de «toute sa disponibilité»

Si la création d’un cardinal est personnelle, a reconnu l’évêque portugais, elle est aussi un «don» du Souverain pontife pour un diocèse. Car elle établit un «lien privilégié» entre le Siège apostolique et ce diocèse.

«Grande harmonie» avec le pape

Mgr dos Santos Marto a ainsi estimé que son élévation à la pourpre cardinalice était due au pèlerinage du pape François à Fatima en mai 2017. Le Souverain pontife, a-t-il affirmé, a intuitivement compris la valeur des messages de la Vierge aux voyants de Fatima en 1917.

Ces messages, a considéré le prélat, évoquent les persécutions contre l’Eglise et le risque d’autodestruction de l’humanité. Notamment avec les deux guerres mondiales mais aussi de nos jours avec la «troisième guerre mondiale par morceaux», a-t-il déclaré en reprenant les mots du pape argentin.

Le futur cardinal portugais s’est aussi dit en grande harmonie avec le successeur de Pierre dans sa volonté d’une Eglise plus évangélique, plus miséricordieuse. Les bouleversements technologiques et sociétaux, a-t-il soutenu, doivent être un défi et une opportunité pour l’évangélisation.

Aux côtés de 13 autres prélats, Mgr dos Santos Marto recevra la barrette cardinalice le 28 juin des mains du pape François, au cours d’une cérémonie dans la basilique Saint-Pierre. (cath.ch/imedia/xln/rz)

29 juin 2018 | 00:23
par Raphaël Zbinden
Cardinaux (50), Fatima (50)
Partagez!