Lucerne enverra une délégation d'une douzaine de participants à l'assermentation de la Garde suisse (© Pierre Pistoletti)
Suisse
Lucerne enverra une délégation d'une douzaine de participants à l'assermentation de la Garde suisse (© Pierre Pistoletti)

Lucerne, prochain canton hôte de l'assermentation de la Garde suisse

22.10.2017 par Pierre Pistoletti

Lucerne sera le prochain canton invité à l’assermentation de la Garde suisse pontificale. Une délégation officielle comprenant des représentants du canton, de l’Eglise catholique et de l’Eglise évangélique réformée, accompagnera la prestation de serment des nouveaux gardes, le 6 mai 2018.

La tradition d’inviter des cantons à l’assermentation est récente. Elle remonte à 2008. C’est une manière de “consolider les rapports avec la Patrie”, selon la Garde suisse pontificale.

De fait, un chœur du canton hôte anime la messe du jour de la prestation de serment, une fanfare est généralement invitée et le canton participe au frais de l’assermentation. Après Zurich, les Grisons et Saint-Gall, Fribourg fut le premier canton romand à participer à la prestation de serment en 2011. Quatre ans plus tard, en 2015, le Conseil d’Etat valaisan In Copore avait fait le déplacement. Cette année, c’était au tour du canton d’Obwald, canton d’origine de saint Nicolas de Flüe, l’un des saints patrons de la Garde.

La prestation de serment des gardes suisses a lieu chaque année le 6 mai, jour de la fête de la Garde suisse pontificale. C’est également la commémoration du “Sac de Rome”, le 6 mai 1527, par les troupes de l’empereur Charles Quint. A cette époque, 189 gardes suisses étaient engagés dans la résistance au sein des troupes de mercenaires. Ils avaient réussi à aider le Pape Clement VII à se réfugier dans le château Saint-Ange. Lors de cette bataille, 146 gardes avaient perdu la vie ainsi que leur commandant. (cath.ch/lz/pp)


Les orthodoxes veulent acquérir l'église St-Joseph (© Remo Wiegand)

Lucerne: vente d'une église catholique aux orthodoxes-serbes bloquée

Les aumôniers de l'hôpital de Lucerne ont de plus en plus de difficultés à accéder aux lits des patients. (© Ukoluks/Wikimediacommons)

Les aumôniers lucernois peinent à se rendre au chevet des malades

Actualités ›