Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a présidé la cérémonie des obsèques du Père Jacques Hamel (Photo:EPA Christophe Petit Tesson/Keystone)
International
Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a présidé la cérémonie des obsèques du Père Jacques Hamel (Photo:EPA Christophe Petit Tesson/Keystone)

Mgr Lebrun remet le dossier du Père Hamel au Vatican en vue de sa béatification  

10.04.2019 par I.Media

Moins de trois ans après l’assassinat du Père Jacques Hamel par des islamistes, le dossier de son procès en béatification a été remis le 10 avril 2019 par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, à la Congrégation pour la cause des saints.

Il s’agit d’une étape importante en vue de la reconnaissance de son martyre et donc de sa béatification. Accompagné de nombreux jeunes de son diocèse, le prélat français a profité d’un pèlerinage à Rome pour remettre au cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, l’ensemble des documents enfermés dans plusieurs gros cartons, témoignant des vertus du Père Hamel.

Plus de 1’500 procès en béatification et canonisation

“C’est un jour important, j’ai l’impression d’avoir rempli ma mission”, a confié Mgr Lebrun à des journalistes. Un travail colossal qui a nécessité plus 10’000 heures pour recueillir les témoignages de 60 personnes, mais aussi pour examiner notamment les quelque 600 homélies du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Plus de 1’500 procès en béatification et canonisation sont en cours actuellement à la Congrégation pour la cause des saints, mais le cardinal Becciu a assuré vouloir donner la priorité au dossier du Père Hamel conformément à la volonté du pape François.

Le Père Hamel fait l’objet d’une exception

Plus tôt, au terme de l’audience générale place Saint-Pierre, le pontife a en effet rappelé à Mgr Lebrun que le Père Hamel faisait l’objet d’une exception. Il bénéficie en effet d’une dispense des cinq années habituellement requises pour l’ouverture d’un procès en reconnaissance du martyre.

“Nous remettons le témoignage d’un prêtre qui a été tué volontairement”, a souligné Mgr Lebrun devant le cardinal Becciu. Sa mort représente “une grâce faite pour lui et pour toute l’Eglise”, a-t-il estimé. Sa fidélité au Christ doit inspirer à être capable de s’opposer lorsqu’on dit du mal des chrétiens, a-t-il déclaré en direction des jeunes Français également présents. Il les a ainsi appelés à “continuer à choisir le Christ”.

Remise à Lourdes du Prix Jacques Hamel à Christelle Ploquin, avec Roseline Hamel et Mgr Dominique Lebrun | © Jacques Berset

Le Père Hamel avait été tué le 27 juillet 2016 par deux islamistes en son église pendant qu’il célébrait la messe. Le 14 septembre suivant, au cours de la messe de suffrage pour le Père Hamel célébrée à Sainte-Marthe en présence de la sœur du prêtre et de Mgr Lebrun, le pape François avait estimé que le Père Hamel était un martyr. (cath.ch/imedia/ah/be)


Edvige Carboni a été béatifiée le 15 juin 2019 (dr.)

Edvige Carboni, ”une référence” pour les femmes d'aujourd'hui 

Le pape a béatifié sept évêques gréco-catholiques martyrs du communisme | capture d'écran Vatican media

Le pape demande aux gréco-catholiques de vaincre la rancœur par la charité et le pardon

Actualités ›