Dossier

Mon corps, ce temple

2

De confession musulmane, Nida Errahmen Ajmi voit dans le sport une manière d’honorer Dieu par le corps qu’il nous a confié. Hyperactive, cette étudiante en sociologie de l’Université de Fribourg pratique la boxe et différents arts martiaux dans un esprit de paix.

Christine Mo Costabella

Suite
Nida Errahmen Ajmi pratique la boxe dans un esprit de paix | © Christine Mo Costabella

Dieu et le sport
Série vidéos
Dieu siège-t-il au Comité olympique? En tout cas foi et sport font parfois bon ménage. Ils ont en commun une certaine ascèse, la volonté de se dépasser et aussi, souvent, l’apprentissage de l’échec.

Articles