Vatican

Mozambique: la visite du pape pour «Travailler à la paix»

Le président du Mozambique espère rassembler la population autour du pape, lors de sa visite entre le 4 et le 6 septembre 2019. Ce sera, a affirmé chef d’Etat africain en visite officielle à Rome, l’occasion de «travailler ensemble à la paix».

Le président du Mozambique Filipe Nyusi avait été reçu en septembre dernier par le pape François au Vatican. Quelques mois plus tard, il était à nouveau en Italie le 8 juillet, pour y rencontrer cette fois les autorités politiques du pays. Pour cette seconde visite dans ce pays, le chef d’Etat africain s’est rendu au siège romain de l’association Sant’Egidio, en plein cœur du quartier du Trastevere, pour y saluer son fondateur, Andrea Riccardi.

Confiant être honoré de la visite du pape au Mozambique, le président Nyusi est revenu sur le thème du voyage: ‘Paix, réconciliation et espérance’. Le déplacement du pape et le rassemblement de la population, a espéré le chef de ce pays marqué par la guerre civile, sera l’occasion pour le peuple du Mozambique de se retrouver et de travailler ensemble à la paix et au développement de la justice sociale.

143’000 patients traités par Sant’Egidio

Ces années de guerre, de 1977 à 1992, ont causé la mort d’un million de personnes et la fuite de quatre millions de réfugiés. En septembre dernier, le pape avait évoqué le processus de réconciliation nationale en cours au Mozambique, «avec l’espérance d’atteindre une paix stable et durable».

La communauté fondée par Andrea Riccardi est présente au Mozambique depuis de très nombreuses années, a également souligné le président, et a contribué au développement de la paix. Il a notamment salué l’apport du programme ‘DREAM’ – pour Disease Relief through and Advanced Meanss (soulagement des maladies par des moyens excellents et avancés, en anglais) – dont s’occupe la communauté Sant’Egidio. Treize centres sont ouverts dans le pays. Depuis 2002, 143’000 patients, selon l’association, ont été pris en charge, dont 90 % diagnostiqués séropositifs.

Par ailleurs, le président a souligné l’aide de l’Eglise après le passage du cyclone Idai qui a largement endeuillé le Mozambique le 14 mars dernier. Une ville entière, celle de Beira, avait alors été détruite. Sant’Egidio fait partie des associations qui se sont rendues au chevet des victimes. (cath.ch/imedia/pad/bh)

Le président du Mozambique espère rassembler la population du pays autour du pape en septembre prochain. | Vatican media.
9 juillet 2019 | 10:43
par Bernard Hallet
Partagez!