Vatican

Nicaragua: le Saint-Siège plaide pour la reprise des négociations

Le Saint-Siège presse les acteurs politiques et sociaux présents au Nicaragua de trouver ensemble «une solution respectueuse de la vérité, rétablissant la justice» et au service du bien commun, a plaidé Mgr Ivan Jurkovič, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à Genève, le 10 septembre 2019.

Mgr Ivan Jurkovič s’est exprimé au cours d’une session dédiée à la situation de crise politique au Nicaragua, selon un communiqué de la mission permanente.

Pour le plus petit Etat du monde, il demeure essentiel de mettre en œuvre les accords conclus en mars dernier entre le gouvernement et l’opposition et de reprendre immédiatement les négociations, indique le communiqué.

Reprise des réformes électorales

Début mars 2019, les deux partis avaient en effet initié un processus d’accord faisant espérer une sortie de crise. Le prélat demande la reprise des réformes électorales. Et ce, en vue de la tenue d’élections libres et transparentes avec la présence d’observateurs internationaux. 

Dirigé par Daniel Ortega, le Nicaragua traverse une grave crise initiée en avril 2008. Depuis le début des manifestations demandant le retrait du président, la répression a fait quelque 325 morts et 2’000 blessés. Cette semaine, le gouvernement a mis fin aux négociations avec l’opposition, l’accusant de pratiquer la «politique de la chaise vide». (cath.ch/imedia/cg/gr)

Mgr Ivan jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès des organisations internationales à Genève. | © Wikimedia/ONU/CC-BY-SA-3.0)
10 septembre 2019 | 13:56
par redaction
Partagez!